Translate

vendredi 4 mars 2016

Tunisie-UE : Le parlement européen approuve l'ouverture de négociations sur un traité de libre-échange

Les parlementaires européens ont approuvé, jeudi 25 février 2016 en séance plénière, l'ouverture de négociations sur un accord de libre-échange entre l'Union européenne et la Tunisie (cliquer ici pour consulter le texte adopté).

Résultat de recherche d'images pour "parlement européen"«Le Parlement européen se félicite de l'ouverture de négociations à l'automne 2015 pour la conclusion d'un accord de libre-échange entre l'Union européenne et la Tunisie (…). Il considère que cet accord revêt davantage que la seule dimension commerciale, et qu'il doit impérativement avoir pour objectif de contribuer à la stabilité de la Tunisie, à la consolidation de sa démocratie et à la redynamisation de son économie, en ayant une incidence positive à la fois sur les prix à la consommation et l'emploi, sur les salaires des travailleurs qualifiés et non qualifiés et sur la réduction des inégalités; demande que le contenu de l'accord réponde à ces enjeux essentiels avant toute conclusion. Il exhorte les négociateurs à conclure un accord progressif et asymétrique tenant compte des fortes disparités économiques entre les deux parties, à faire preuve de souplesse, de réactivité, d'innovation, de transparence et de capacité d'adaptation, à garder à l'esprit que cet accord, avantageux pour les deux parties, doit se faire d'abord au bénéfice de l'économie et des sociétés tunisienne et européenne, dans le respect bien évidemment des spécificités, des sensibilités, de la culture et des sphères socio-économiques locales, sans un détournement du commerce intra-régional de la Tunisie avec les pays de la région», peut-on lire dans la version provisoire de la résolution, mise en ligne par l'institution européenne.

Autre point, le parlement européen considère qu'il est essentiel que la Tunisie reçoive de l'Union européenne une aide financière substantielle, technique et d'assistance à la négociation commerciale pour mettre en œuvre comme il se doit les différentes dispositions de l'accord de libre-échange; demande que l'aide financière soit octroyée de manière transparente et qu'elle profite effectivement à ses destinataires.

Notons que dans la foulée, et pour aider à renforcer l'économie de la Tunisie, touchée en 2015 par des attaques terroristes, les députés ont soutenu un plan d'urgence permettant l'importation en franchise de droits de 70.000 tonnes supplémentaires de son huile d'olive vierge dans l'UE, en 2016-2017 (cliquer ici pour consulter le texte adopté). Toutefois, les députés ont obligé la Commission européenne à présenter une évaluation à mi-parcours, à mettre à jour les mesures si elles se révèlent nuisibles pour les producteurs européens d'huile d'olive et à assurer un suivi.

Le quota d'urgence a été adopté par 475 voix pour, 126 voix contre et 35 abstentions.

«La Tunisie a parcouru un long chemin depuis le printemps arabe, et il s'agit d'un des rares pays qui soit réellement parvenu à une transition démocratique. La Tunisie a été la cible d'attaques terroristes, précisément parce qu'elle est sur la voie de la consolidation de sa démocratie. Ces attaques ont eu un impact terrible sur le secteur du tourisme et de l'économie en général à un moment où les Tunisiens étaient déjà confrontés à une crise économique difficile, avec un taux de chômage élevé chez les jeunes et les personnes instruites. Voilà pourquoi il est crucial que l'UE exprime sa solidarité envers le peuple tunisien. Nous voulons que la Tunisie réussisse, et nous devons aider avec des mesures concrètes qui stimulent immédiatement son économie», a déclaré le rapporteur Marielle de Sarnez, durant le débat précédant le vote.

On rappelle que les négociations pour l’accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) ont été lancées le 13 octobre 2015, suivies par un premier round de négociations à Tunis la semaine d’après, au cours duquel les experts des deux parties ont pu se connaitre et échanger des messages et des principes généraux sur leurs attentes respectives.

Le prochain round devrait avoir lieu au premier trimestre de 2016, probablement au mois de mars.

Source de l'article Businessnews

Aucun commentaire: