Translate

jeudi 5 janvier 2017

Exposition Après Babel, traduire - MuCEM à Marseille

Résultat de recherche d'images pour "Exposition Après Babel, traduire - MuCEM à Marseille"

Exposition Après Babel, traduire - MuCEM à Marseille
Une exposition présentée au MuCEM à Marseille (14 décembre 2016 - 20 mars 2017)

« Le passage d’une langue à l’autre, c’est aussi la transmission des savoirs et la transmission des pouvoirs : de la Grèce à Rome, de Rome au monde arabe… » Barbara Cassin, commissaire générale de l’exposition.

Chéri Samba, Les Tours de Babel, 2008 © Matthieu Lombard / Collection privée.
La diversité des langues apparaît souvent comme un obstacle à l’émergence d’une société unie et d’un espace politique commun, mais l’exposition inverse cette proposition et montre comment la traduction, savoir-faire avec les différences, est un excellent modèle pour la citoyenneté d’aujourd’hui.
Partant d’une abstraction - le passage d’une langue à une autre -, l’exposition donne à voir, à penser et à voyager dans cet entre-deux.

Du mythe de Babel à la pierre de Rosette, d’Aristote à Tintin et de la parole de Dieu aux langues des signes, elle présente près de deux cents œuvres, objets, manuscrits, documents installations, qui manifestent de façon spectaculaire ou quotidienne les jeux et les enjeux de la traduction. 

Johannes Gumpp, Autoportrait autre
(Triple autoportrait), 1646, Galerie des Offices,
Florence © Bridgeman images
L’exposition se déploie en trois séquences. Elle interroge en premier lieu le titre de l’exposition « Babel » : qu’est-ce que la pluralité des langues ? Est-ce une malédiction ou une chance ? Cette première séquence fait la part belle au merveilleux (tours de Babel, lamelles d’or étrusques, pierre de Rosette, etc.).

La seconde partie est plus scientifique : les routes de la traduction sont étudiées à travers une installation interactive, comme un plan de métro dont les lignes sont Aristote, Euclide, Ptolémée, Galien, les Mille et une nuits, Marx et Tintin. En suivant ces routes de la traduction, nous suivons les changements successifs des oeuvres, les manières dont elles s’enrichissent et se transforment à la confluence des langues et des savoirs.

Les difficultés de la traduction sont au coeur de la dernière partie de l’exposition. Qu’est-ce qu’on traduit et qu’est-ce qu’on ne traduit pas ? L’exposition se conclut par une tentative de montrer que ce qui compte, au fond, c’est ce qu’il y a « entre ». La traduction est une manière privilégiée d’inventer « entre » les langues. Tout se passe dans cet « entre » : ce n’est ni tout à fait la même chose, ni tout à fait une autre.

Catalogue d’exposition
 Après Babel, traduire -
MuCEM à Marseille
Informations pratiques :
Exposition Après Babel, traduire, jusqu’au 20 mars 2017.
MUCEM, musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée : 7 promenade Robert Laffont (esplanade du J4), 13002 Marseille.
Ouvert tous les jours sauf le mardi, de 11 h à 19 h et nocturne le vendredi jusqu’à 22h. Horaires d’été (du 5 juillet au 31 août) : 9 h-20 h et nocturne le vendredi jusqu’à 22h
Billet MuCEM tarif plein 8 €, Billet MuCEM tarif réduit 5 €, Billet famille 12 € (valable pour 5 enfants maximum accompagnés de 2 adultes).
Commissariat d’exposition : Barbara Cassin, directrice de recherches au CNRS.

Source de l'article Artactu

Aucun commentaire: