Translate

mardi 3 janvier 2017

L’UE aux côtés de l’Égypte pour encourager un développement économique durable dans le pays



L’Union européenne et l’Égypte ont signé aujourd’hui deux programmes d’aide européens qui renforceront les filets de sécurité sociale et encourageront l’inclusion et un développement économique durable dans le pays. 

Ce partenariat donne le coup d’envoi du « Mécanisme de l’UE pour une croissance inclusive et la création d’emplois », un instrument qui soutiendra une réforme en vue de rendre le climat d’affaires plus propice à la création d’entreprises et de faciliter l’accès aux financements pour les petites et moyennes entreprises (PME).
 
Le « Mécanisme de l’UE pour une croissance inclusive et la création d’emplois » sera également un outil essentiel pour permettre à l’UE de soutenir la mise en œuvre du projet de réforme économique de l’Égypte, pour lequel le Fonds monétaire international a approuvé un financement à trois ans dans le cadre du Mécanisme élargi de crédit en novembre 2016.
 
Le mécanisme devrait permettre de mobiliser un total de 420 millions d’euros, incluant un financement des institutions financières européennes, avec une subvention initiale de 60 millions d’euros. Il s’articule autour de deux objectifs :
  • Soutenir les réformes en vue de rendre le climat d’affaires plus propice à la création d’entreprises et au développement économique ;
  • Faciliter l’accès aux financements pour les PME, en vue d’apporter une valeur ajoutée à l’économie et de créer des emplois, en particulier pour les jeunes. 
« Il est temps de mettre en place une coopération concrète. Ces programmes nous permettront d’œuvrer ensemble à la création d’emplois pour les jeunes et de soutenir la scolarisation des enfants, y compris les plus vulnérables. La priorité pour l’Union européenne est de mettre ses efforts au service des citoyens de notre région », a déclaréla Haute représentante de l’UE pour les affaires étrangères Federica Mogherini, qui a apposé sa signature à côté de celle du ministre égyptien pour la Coopération internationale, Sahar Nasr.
 
Johannes Hahn, commissaire chargé de la politique européenne de voisinage et des négociations d'élargissement, a quant à lui affirmé : « Ces programmes symbolisent clairement le soutien ferme de l’Union européenne au peuple égyptien. L’actuel train de mesures financières devrait contribuer à stabiliser la situation en Égypte en promouvant un développement économique durable et, partant, en améliorant les perspectives d’avenir de la population. »
 
Federica Mogherini et Sahar Nasr ont également signé un amendement modifiant un accord de financement existant mis en œuvre par le Programme alimentaire mondial. Cet amendement permettra, dès février 2017, de fournir des repas scolaires à jusqu’à 500 000 enfants parmi les plus vulnérables scolarisés dans des établissements primaires du réseau public au sein de gouvernorats pauvres.
 
Pour en savoir plus
EU Neighbourhood Info Centre – Egypte
Délégation de l’UE en Egypte – site internet et page Facebook 

Aucun commentaire: