Translate

jeudi 5 janvier 2017

Une formation régionale sur la gestion préventive des risques de sécheresse organisée dans le cadre du projet de gestion de l’eau de l’UE



Une formation régionale pour « l’intégration de la gestion des risques de sécheresse (GRS) » a été organisée par le Mécanisme de Soutien 2016-2019 du Programme sur la Gestion Intégrée et Durable de l’eau et de l’Initiative Horizon 2020 (SWIM-H2020 SM), financé par l’UE, les 14 et 15 décembre 2016, à Athènes, en Grèce. 

Cette formation visait à présenter aux pays partenaires du projet (Algérie, Égypte, Israël, Jordanie, Liban, Maroc, Palestine et Tunisie) les concepts de la gestion proactive des risques de sécheresse (GRS) et la gestion intégrée des risques de sécheresse (GIRS).
 
Un grand nombre de parties prenantes clés impliquées dans divers aspects de la gestion des risques de sécheresse (GRS) dans les pays partenaires du projet ont participé à cet atelier. Des représentants des secteurs de l’eau, de l’agriculture, de l’irrigation et d’autres branches à forte consommation d’eau des pays partenaires ont rejoint les représentants d’ONG afin de recevoir des informations et une formation sur des thématiques liées à la gestion préventive des risques de sécheresse sur la base du principe d’intégration tel que proposé par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et d’autres agences.
 
La formation a permis d’entamer un dialogue ouvert pour l’identification des priorités, défis et opportunités spécifiques ayant trait à la GRS. À l’issue de cette séance de formation, le projet SWIM-H2020 SM prendra en compte les précieux commentaires des participants afin d’organiser une seconde formation sur le terrain, une tournée d’étude et des séances pertinentes entre pairs visant le partage d’expérience et la promotion du dialogue dans les pays partenaires. Les initiateurs du projet entendent mettre en œuvre 100 activités au cours des deux ans et demi à venir.
 
Le projet SWIM-H2020 SM a pour objectif de contribuer à l’utilisation durable des maigres ressources en eau et à la gestion adéquate des déchets municipaux, des émissions industrielles et des eaux usées et vise dès lors le renforcement, direct et indirect, de la résilience à la variabilité et au changement climatique dans l’ensemble de la région, et tout particulièrement dans les pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient (Algérie, Égypte, Israël, Jordanie, Liban, [Libye], Maroc, Palestine, [Syrie] et Tunisie). La composante société civile de SWIM-H2020 SM est prise en charge par le projet et le réseau BlueGreen, une initiative de l’UpM.
 
Pour en savoir plus
Site Internet de SWIM-H2020 SM

Aucun commentaire: