Translate

dimanche 27 août 2017

La réunion d’Alexandrie vient alimenter le dialogue sur les pratiques artistiques et culturelles

EU-funded MARSAD project

Des opérateurs culturels et professionnels de différents secteurs en Égypte se sont réunis à Alexandrie afin de discuter de la situation générale de la culture dans la région, dans le cadre d’une série de rencontres organisées dans le sud de la Méditerranée par le projet MARSAD, financé par l’UE.

MARSAD est un projet subventionné par SouthMed CV, mis en œuvre au Maroc, en Tunisie, en Égypte et au Liban, et dirigé par l’association culturelle Racines au Maroc, en partenariat avec El Madina Arts en Égypte, Notre culture d’abord en Tunisie et Me’zaf au Liban. Le projet vise à créer une plateforme collective de recherche, surveillance et observation des politiques culturelles appliquées dans la région. SouthMed CV est cofinancé par l’UE dans le cadre du programme régional Med Culture.

La rencontre en Égypte a notamment comporté un débat sur la définition du travail artistique et culturel, suivi de la présentation de « Art Map », une plateforme de cartographie de la culture développée par Racines, ainsi que d’une discussion à propos des pratiques culturelles marocaines. Enfin, MARSAD a fait l’objet d’une présentation et un échange de vues s’est tenu sur les différents modes de participation et de collaboration avec la plateforme à la disposition des professionnels de la culture égyptiens.

Avant la rencontre en Égypte, MARSAD avait organisé deux autres réunions, en Tunisie et au Liban. Les échanges et conversations à l’occasion de celles-ci ont permis à MARSAD d’acquérir une meilleure connaissance de l’état de la culture dans ces pays, afin d’établir l’Observatoire des politiques culturelles dans le sud de la Méditerranée, l’objectif ultime à long terme du projet.

Med Culture fait partie du programme régional Médias et culture pour le développement dans le sud de la Méditerranée. Il a été affecté d’un budget total de 17 millions d’euros sur une période de quatre ans, dont 9 millions d’euros pour l’octroi de subventions sur une base de co-financement, et 8 millions d’euros pour un mécanisme de renforcement des capacités des médias (MedMedia) et un mécanisme de renforcement des capacités en matière de culture (MedCulture).

Pour en savoir plus

Also available in

Aucun commentaire: