Translate

dimanche 6 août 2017

Rencontre intermédiaire : le « noyau dur » des rencontres Jeunesses méditerranéennes – Paris, Juin 2017


Dans le cadre du programme « Jeunesses Méditerranéennes », projet de rencontres intergénérationnelles par et pour les jeunes et acteurs jeunesses du pourtour méditerranéen, le REF organisera entre chaque rencontre annuelle, un temps de travail intermédiaire impliquant minimum 7 participants constituant le « noyau dur ».

Ce temps intermédiaire permettra d’effectuer un bilan collectif de la rencontre passée (évaluation) et de préparer celle à venir (Co-construction). Il sera également l’occasion d’organiser une activité qui permettra de valoriser le projet en France.
Programme

Du 21 au 23 juin 2017, 7 participants de nationalité algérienne, tunisienne, espagnole, palestinienne et française ont été présents pour cette rencontre intermédiaire ainsi qu’au séminaire interne que le REF a organisé le vendredi 23 juin, après l’Assemblée Générale du REF qui s’est tenue le matin même. A l’occasion de ce séminaire interne, trois jeunes participants ont présenté un témoignage de la situation des jeunes dans leurs pays respectifs, à savoir la Palestine, l’Algérie et l’Espagne.

Alberto Fernández, espagnol étudiant à Paris et membre de Marea Granate, déplore la faible implication de son gouvernement en faveur des politiques liées à la jeunesse. Il a d’ailleurs rappelé que « les dépenses du gouvernement espagnol en faveur des personnes âgées sont 34 fois supérieures à celles en faveur des jeunes ».

Sondos Faqih, coordinatrice de projet au sein de l’ONG palestinienne Filastiniyat, a quant à elle insisté sur la différence entre le discours politique et les actions de terrain en Palestine, comme en témoigne la mise en place en 2016 de la stratégie en faveur des jeunes.

Au programme de ces trois jours, également, une réunion d’évaluation sur la rencontre de Casablanca qui s’est déroulée en avril dernier, un atelier de « co-construction » pour la prochaine rencontre qui se tiendra à Alger en 2018 et enfin un séminaire interne au cours duquel les jeunes du « noyau dur » ont partagé leur expérience vécue lors de la rencontre marocaine en présence des membres du Réseau et de partenaires institutionnels. 

Ils ont également eu l’occasion de participer à une émission au sein de Radio Campus, une radio associative et locale des étudiants et des jeunes franciliens. 


Source de l'article Euromed France

Aucun commentaire: