Translate

samedi 19 août 2017

Le Liban adhère à la BERD pour accompagner son développement économique

Beirut

Devenu actionnaire de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), le Liban aspire à devenir bénéficiaire des investissements et des services de conseil de la Banque.

Le Liban devient ainsi le cinquième pays membre de la BERD situé dans la région du sud et de l'est du bassin méditerranéen (SEMED), rejoignant l’Égypte, la Jordanie, le Maroc et la Tunisieoù la Banque apporte un soutien aux réformes des politiques et investit depuis 2012. En outre, le Conseil des gouverneurs de la BERD a également approuvé au mois de mai l’engagement de la Banque en Cisjordanie et à Gaza pour une période initiale de cinq ans, afin de soutenir le développement de l’économie avec des investissements en fonds d’affectation spéciale.

Le Président de la BERD, M. Suma Chakrabarti, a souhaité la bienvenue au Liban en tant que 68ème actionnaire de la Banque, affirmant l’engagement de la Banque à se mettre au service du pays, de son économie et de ses citoyens. « Nous sommes très fiers d’accueillir le Liban parmi nous et sommes bien décidés à nous engager rapidement et avec détermination dans ce pays », a-t-il déclaré. « La BERD dispose de moyens financiers et de compétences qu’elle peut utiliser au Liban, pour le plus grand bénéfice de ce pays, de son économie et de sa population.»

Souhaitant voir le Liban devenir un pays d’opérations à part entière, la BERD s’attend à saisir des opportunités lui permettant d’apporter son soutien à la compétitivité du secteur privé, de promouvoir un approvisionnement durable en énergie et d’améliorer la qualité et l’efficacité des services publics.

À ce jour, la banque a investi quelque 5,2 milliards d’euros, dans 130 projets de la région SEMED dans les ressources naturelles, les institutions financières, l’agro-industrie, l’industrie manufacturière et les services, ainsi que des projets d’infrastructures tel que l’électricité, la distribution d’eau et les eaux usées, ainsi que la mise à niveau des services de transport).

Pour en savoir plus

Also available in

Aucun commentaire: