Translate

jeudi 3 août 2017

Soutien de la BEI au secteur privé et à l’enseignement supérieur au Maroc : 105 millions d’euros de nouveaux financements signés

EIB

Román Escolano, Vice-Président de la BEI en charge des activités de la Banque au Maghreb, a signé deux financements d’envergure pour soutenir les secteurs privé et de l’enseignement supérieur au Maroc pour un montant global de 105 millions d’euros.

« Ce sont des financements emblématiques, les premiers pour la BEI dans des secteurs hautement stratégiques pour le Maroc : le secteur privé avec la filière agro-industrielle et la formation des jeunes au sein d’une université d’Excellence : l’Université Euromed de Fès, » a déclaré Román Escolano.

Convaincue que les entreprises sont un véritable moteur de croissance et d’emploi, la BEI a décidé de financer à hauteur de 35 millions d’euros la société Diana Holding dans l’objectif de soutenir son développement et sa compétitivité en Afrique comme à l’international.

Ce premier financement de la BEI dans le secteur de l’agro-industrie marocaine permettra notamment à la holding de moderniser ses méthodes de production et de distribution, et ainsi d’augmenter sa capacité d’embouteillages des boissons non-alcoolisées. Il sera également un précieux concours à la construction d’une station de conditionnement et de distribution de produits agricoles. Cette initiative créera plus de 700 nouveaux emplois directs et indirects.

L’objectif du financement de la BEI en faveur de l’éco-campus de Fès est de soutenir un projet d’Excellence universitaire salué en ces termes par le Vice-Président Román Escolano : « La BEI est particulièrement fière de financer ce projet d’Excellence qui sera à même d’accueillir plus de 6 000 étudiants représentant plusieurs nationalités de la région euro-méditerranéenne et de l’Afrique subsaharienne. Il est prévu que 80% du corps étudiant bénéficie d’opportunités de mobilité internationale, avec à la clef l’obtention d’un double diplôme reconnu en Europe. »

L’université est un projet phare de l’Union pour la Méditerranée qui contribuera à renforcer l’intégration et la stabilité régionales à travers le dialogue interculturel et la coopération dans les domaines de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

En pleine adéquation avec les objectifs de la COP22, une attention particulière sera enfin portée à la protection de l’environnement et à l’efficacité énergétique des bâtiments avec notamment l’installation de panneaux solaires qui couvriront une partie des besoins électriques du site.

Aux 70 millions de financement de la BEI s’ajoute également l’appui financier de l’Union européenne qui via la Facilité d’investissement et de Voisinage accorde une subvention d’investissement de plus de 13 millions d’euros venant d’être approuvée.

Pour en savoir plus
BEI – Site internet

Also available in

Aucun commentaire: