Translate

dimanche 13 août 2017

Renforcer l'employabilité des jeunes dans la région méditerranéenne : l'UpM prend des mesures pour créer des opportunités de stages internationaux pour les étudiants

HOMERe

Des entreprises privées, des universités et des étudiants se sont réunis à Barcelone au siège de l'Union pour la Méditerranée (UpM), le 13 juillet dernier, pour examiner un projet visant à accroître les opportunités de stages dans la région méditerranéenne, considérées comme des solutions avantageuses tant pour le développement des entreprises que pour l'employabilité des jeunes.

L'une des principales causes du chômage chez les jeunes diplômés de la région est l'inadéquation persistante entre les compétences qu'ils ont acquises à l'université et les exigences des employeurs.

Afin d'aider les entreprises à identifier les meilleurs jeunes talents et à renforcer la mobilité universitaire et professionnelle dans la région, l'UpM a labellisé le projet HOMERe, un programme de stages internationaux visant à accroître l'employabilité des étudiants de plus de 100 universités prestigieuses membres du Réseau méditerranéen des écoles d'ingénieurs.

Jusqu'à présent, 125 jeunes des deux rives de la Méditerranée ont bénéficié du projet HOMERe.

Le 13 juillet, le Secrétariat de l'UpM a rassemblé les parties prenantes concernées pour discuter des opportunités et des défis liés à l'expansion des stages dans la région et du rôle spécifique du secteur privé. Intitulé « Renforcer l'employabilité dans la région : quel rôle pour les stages ? Enseignements tirés et perspectives futures du projet labellisé par l'UpM, HOMERe », cet atelier a permis aux étudiants, aux entreprises, aux organisations de la société civile et aux établissements d'enseignement supérieur de formuler des recommandations pour le développement de programmes de formation internationaux dans la région.

« Ce programme aide réellement les jeunes à revoir leur position à l'égard du travail en adoptant une approche plus proactive et aide les entreprises à identifier des candidats hautement qualifiés. Il m'a également permis d'accélérer ma progression en début de carrière », explique Youssef Berdoul, ancien bénéficiaire du programme HOMERe.

Delphine Borione, secrétaire générale adjointe de l'UpM, souligne que « les stages internationaux sont un investissement bénéfique à la fois pour les entreprises, qui ont ainsi accès à des étudiants talentueux et à des connaissances sur la culture et les marchés locaux, et pour les jeunes, qui entrevoient de nouvelles perspectives et acquièrent de nouvelles compétences ».

Pour en savoir plus

Also available in

Aucun commentaire: