Translate

dimanche 8 avril 2018

Hubert Védrine à l’IFT : Les entreprises mieux placées pour concrétiser les liens Nord/Sud

Hubert Védrine à l’IFT : Les entreprises mieux placées pour concrétiser les liens Nord/Sud

Dans le cadre du cycle "ID'BA", l'Institut français de Tunisie (IFT) a organisé mercredi 4 avril 2018 une rencontre-débat avec Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères, sur le thème "L'Europe, la Méditerranée, l'Afrique et autres puissances..."

Pour l’ancien ministre des Affaires étrangères, la vision nord-sud n'est pas assurée en raison de la force des échanges mondiaux et notamment atlantiques et pacifiques.

L’ambition d’une grande région intégrée est louable. Toutefois, l’absence d’intégration Sud/Sud, les obstacles humains notamment, les conflits dans la région, font que la constitution de cet ensemble Europe-Méditerranée-Afrique n’est pas une évidence et que le projet d’Union pour la Méditerranée ne pouvait pas fonctionner.

L’Afrique, de son côté, a d’autres intérêts et suscite d’autres convoitises que celles des pays européens.

Pour l’ancien ministre des Affaires étrangères, les entreprises sont mieux placées que les Etats pour renforcer les liens concrets entre Nord et Sud de la Méditerranée. Elles, peuvent y trouver un véritable intérêt.

En réponse à la question de notre envoyé spécial à la conférence débat : " Que penserez vous de la transition démocratique en Tunisie, et comment voyez-vous l'avenir de la Tunisie surtout avec la crise économique qu'elle est en train de traverser en ce moment?", M. Védrine s'est dit optimiste quant au développement de la Tunisie à tous les niveaux surtout que le pays est en possession d'un capital humain muni d’un savoir et de connaissances suffisants pour y parvenir.

Par Rassem Fessi - Source de l'article RadioExpressFM

Aucun commentaire: