Translate

dimanche 8 avril 2018

L’UE soutient le secteur libanais de la sécurité avec une aide de 50 millions d’euros

EU Neighbours South

L’Union européenne a annoncé l’octroi d’une enveloppe de 50 millions d’euros pour soutenir le secteur libanais de la sécurité, dans le cadre de son engagement de longue date en faveur de la stabilité et de la sécurité du Liban.

Cette enveloppe comprend 46,6 millions d’euros pour la promotion de l’État de droit, le renforcement de la sécurité et la lutte contre le terrorisme jusqu’en 2020 et 3,5 millions d’euros pour soutenir la sécurité dans les aéroports.

La Haute représentante pour les affaires étrangères et la politique de sécurité/vice-présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini, a fait cette annonce lors de la réunion ministérielle de Rome II sur le soutien aux Forces armées libanaises (FAL) et aux Forces de sécurité intérieure (FSI). Elle a déclaré : « Le Liban peut compter sur le partenariat de longue date de l’Union européenne pour relever les défis actuels, de l’aide humanitaire à la coopération au développement, en passant par l’économie et la sécurité. Avec cette nouvelle enveloppe, l’UE réaffirme son soutien au secteur libanais de la sécurité et au renforcement des institutions libanaises, qui sont essentielles pour assurer la stabilité, la sécurité et l’unité du pays, dans l’intérêt du peuple libanais et de l’ensemble de la région ».

La nouvelle enveloppe s’inscrit dans le soutien global et de longue date apporté par l’UE au secteur de la sécurité au Liban. L’UE a ainsi investi plus de 85 millions d’euros dans l’ensemble du secteur depuis 2006. Les activités de l’UE ont notamment consisté à soutenir le renforcement des capacités des forces de sécurité libanaises, la gestion intégrée des frontières, la surveillance civile, ainsi que l’atténuation des menaces chimiques, biologiques, radiologiques ou nucléaires et l’action antimines. En 2018, l’accent est mis sur la gestion intégrée des frontières et la lutte contre le terrorisme.

L’engagement de 46,6 millions d’euros destiné à aider le Liban à promouvoir l’État de droit, à renforcer la sécurité et à lutter contre le terrorisme jusqu’en 2020, financé au titre de l’instrument européen de voisinage (IEV), vise à soutenir le secteur de la sécurité et de la justice au Liban.

La mesure de 3,5 millions d’euros, adoptée au titre de l’instrument contribuant à la stabilité et à la paix (IcSP), vise spécifiquement à protéger l’aéroport international Beyrouth-Rafic Hariri contre le trafic illicite et la menace terroriste. Elle fournira une formation aux organismes compétents travaillant à l’aéroport sous l’autorité civile et permettra d’améliorer les infrastructures de sécurité existantes.

Pour en savoir plus
Délégation de l’UE au Liban - Site internet

Également disponible en

Aucun commentaire: