Translate

dimanche 8 avril 2018

L’UE met l’accent sur la participation politique des femmes au Liban

EU Neighbours South

Avec le soutien du projet « DAWRIC », financé par l’UE, le British Council a organisé aujourd’hui une table ronde sur les défis et les solutions liés à la participation politique des femmes au Liban. 

L’événement a été organisé en collaboration avec la Fondation Maharat et le Comité de suivi des questions féminines (Committee for the Follow up on Women Issues – CFUWI).

L’un des principaux objectifs de DAWRIC est de promouvoir l’égalité des genres dans la sphère politique et dans les processus de prise de décision aux niveaux local et national au Liban. L’événement d’aujourd’hui comprenait le lancement d’une campagne de sensibilisation sur la participation politique des femmes, constituant un pas en avant vers l’égalité des genres au Liban.

Le British Council a expliqué comment il promeut l’égalité des genres au Liban. Le CFUWI a présenté les deux priorités de la campagne de plaidoyer de DAWRIC, à savoir la participation politique des femmes et la loi sur le statut personnel au Liban. La Fondation Maharat a souligné le rôle important des médias et de la communication dans la promotion de la participation politique des femmes.

Le ministre d’État aux affaires féminines, Jean Oghassabian, a souligné que « le travail des femmes ne doit pas se limiter aux questions de genre, car elles ont un rôle plus important à jouer dans les questions nationales, telles que l’économie, la sécurité, le pétrole et le gaz ».

La table ronde qui a suivi a discuté des défis auxquels sont confrontées les femmes en politique et des solutions ouvrant la voie à une participation accrue par le biais de stratégies et de politiques aux niveaux local et international, en plus du rôle des médias dans l’octroi d’un plus grand espace aux femmes dans la sphère publique.

L’ambassadrice de l’UE, Christina Lassen, a expliqué que l’UE travaille avec ardeur pour faire progresser l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes dans le monde entier. « Au Liban, nous nous concentrons plus particulièrement sur les obstacles juridiques, la violence fondée sur le genre et la participation des femmes à la vie politique. Mais le changement doit venir du Liban, et l’UE est là pour l’aider », a-t-elle déclaré. Nous contribuons en soutenant les organisations qui partagent nos valeurs et notre foi en l’égalité des genres et en mettant en œuvre des projets comme DAWRIC, qui contribuent à cet objectif », a-t-elle ajouté.

Pour en savoir plus
Délégation de l’UE au Liban - Site internet

Également disponible en

Aucun commentaire: