Translate

dimanche 29 avril 2018

CES-MED examine les opportunités de nouveaux investissements dans la région du Maghreb

EU Neighbours South

Les experts financiers du projet CES-MED ont rencontré les neuf villes affiliées dans les pays du Maghreb, couvertes par le projet – en Algérie, en Tunisie et au Maroc – pour examiner les opportunités de nouveaux investissements dans la région. 

Ces rencontres ont permis de sélectionner les projets prioritaires pour le financement et de mettre à jour les fiches de projets.

À la suite de cette sélection, 27 financiers potentiels entre les trois pays ont été contactés. Ceux-ci peuvent être regroupés en 4 grandes catégories, comme suit :

1- Les grandes organisations multilatérales spécialisées dans les prêts telles que la BEI, la BERD, la BAD, etc.

2- Les organisations multilatérales spécialisées dans le changement climatique, les organes de la Banque mondiale tels que le FTP/FIP mais aussi les fonds du FEM et le GCF et les organes de l’ONU, le PNUE, le PNUD, etc.

3- Les grandes organisations internationales bilatérales, GIZ-KFW, AFD-FFEM, DFID, JICA, etc.

4- Les plus petites organisations internationales bilatérales avec un budget plus limité comme SIDA, NORAD, DANIDA, NDF, Monaco, la Région Wallonne.

Les projets spécifiques éligibles à l’investissement ont été identifiés comme tels :

Les petits projets individuels peuvent présenter un intérêt particulier pour les catégories 3 et 4. Les catégories 1 et 2 sont intéressées par des projets plus substantiels.

Dans ce cas, certaines conditions peuvent faciliter les grands investissements :
  • Proposer des projets communs entre plusieurs villes, dans un secteur, comme l’éclairage urbain, l’installation photovoltaïque, etc. Idéalement pour atteindre les besoins de financement totaux de 20 à 30 millions d’euros.
  • Fournir une garantie (par exemple du gouvernement national, de l’Union européenne, du Fonds vert pour le climat, etc.)
  • La contrepartie financière ne sera pas nécessairement la ville mais une institution financière publique nationale, par exemple la « Caisse des Collectivités Locales » en Tunisie.
En conclusion, il y a certains facteurs qui doivent être pris en considération pour des développements ultérieurs :
  • Une partie des projets sera financée directement par la ville elle-même.
  • Une partie des projets peut recevoir une subvention.
  • Une partie des projets peut être financée par le secteur privé.

Le projet CES-MED est une initiative régionale financée par l’UE mise sur pied pour fournir une formation et une assistance technique aux autorités locales et nationales dans la région sud-méditerranéenne, en vue de les aider à répondre plus activement aux défis en matière de politique durable.

CES-MED garantit que les actions proposées sont conformes aux objectifs de la Convention des Maires : atteindre et dépasser l’objectif européen en termes de réduction des émissions de CO2 de 20 % grâce à l’amélioration de l’efficacité énergétique et au recours plus systématique aux énergies renouvelables.

Pour en savoir plus
CES-MED - Site internet

Également disponible en

Projet connexe
Soutient les efforts des autorités locales des pays partenaires de l'IEVP-Sud pour répondre plus activement aux défis de la politique durable.Algérie, Égypte, Israël, Jordanie, Liban, Libye, Maroc,…

Aucun commentaire: