Translate

dimanche 29 avril 2018

MEDREG participe et contribue au 7ème Forum mondial sur la régulation de l’énergie

EU Neighbours South

En participant au septième Forum mondial sur la régulation de l’énergie (World Forum on Energy Regulation – WFER) du 20 au 23 mars 2018 à Cancùn, MEDREG a contribué, échangé des points de vue et bénéficié des derniers développements réglementaires, et a fourni des informations sur les marchés de l’énergie dans les pays méditerranéens

Nous avons également profité des sessions consacrées aux possibilités et aux défis auxquels fait face le secteur de l’énergie autour des thèmes de l’innovation, de l’autonomisation des consommateurs, des marchés dynamiques et des développements énergétiques durables, en collaboration avec d’autres organismes internationaux de régulation de l’énergie.

Le Forum, qui est une conférence internationale de premier plan sur la régulation de l’énergie qui se tient tous les trois ans, a réuni plus de 800 participants de 50 pays différents.

Dans le cadre des différentes sessions traitant des questions d’investissement, de l’innovation technologique, du stockage de l’énergie, de l’accès au réseau, de la performance réglementaire, de la décarbonisation et des énergies renouvelables, MEDREG a fourni des informations sur les développements réglementaires dans les pays méditerranéens.

En plus des séances plénières et des séances simultanées, les participants au WFER ont bénéficié d’une journée de formation complète sur les bases de la réglementation économique de l’électricité et du gaz. La conférence a également vu un équilibre entre les femmes et les hommes, ce qui témoigne du succès de l’initiative Women in Energy, qui vise à promouvoir et à encourager la présence des femmes dans le secteur de l’énergie.

Plus spécifiquement, en débattant de la réponse réglementaire à la volatilité des marchés internationaux du pétrole et du gaz, Mme Gülefsan Demirbas, vice-présidente de MEDREG et chef du département de développement stratégique de l’EMRA, a souligné l’importance d’un marché entièrement libéralisé qui offre l’accès des tiers, une bonne gestion de la demande ainsi qu’un flux et un stockage bidirectionnel du gaz ; elle a également rappelé la nécessité de moderniser les infrastructures gazières obsolètes. En outre, elle a appelé à une coopération plus étroite entre les régulateurs et les décideurs de l’UE et du sud de la Méditerranée afin de promouvoir les investissements énergétiques dans la région.

Enfin, Mme Demirbas a invité les régulateurs à accorder une attention particulière aux évolutions technologiques dans le stockage de l’électricité, qui peuvent avoir un impact significatif sur le commerce du gaz.

MEDREG, qui bénéficie du soutien financier de l’Union européenne, regroupe 25 régulateurs de 21 pays, couvrant l’Union européenne (UE), les Balkans et l’Afrique du Nord. Les régulateurs méditerranéens coopèrent pour promouvoir une harmonisation accrue des marchés énergétiques régionaux et des législations, en vue d’une intégration progressive du marché dans le bassin euro-méditerranéen. Grâce à une coopération et à un échange d’informations permanents entre les membres, MEDREG entend promouvoir les droits des consommateurs, l’efficacité énergétique, l’investissement dans les infrastructures et le développement, sur la base de systèmes énergétiques sûrs, sécurisés, rentables et respectueux de l’environnement.

Pour en savoir plus
Site internet de MEDREG

Également disponible en

Projet connexe
Soutient l'élaboration d'un cadre de régulation moderne et efficace en matière d'énergie dans les pays partenaires méditerranéens et renforce leur coopération avec les régulateurs de l'énergie de l'…

Aucun commentaire: