Translate

mardi 9 octobre 2012

Union pour la Méditerranée : Les centres de réflexion euro-méditerranéens appellent à la coopération dans des domaines comme l'insertion professionnelle des jeunes et la création d'emploi

Des experts et des représentants de 40 centres de réflexion euro-méditerranéens se sont réunis au Secrétariat de l'Union pour la Méditerranée (UpM) le 3 octobre. 
Lors de ce séminaire, ils ont appelé au développement d'initiatives de coopération dans la région euro-méditerranéenne dans des domaines clés comme l'insertion professionnelle des jeunes et la création d'emplois, ou encore l'enseignement et la recherche. Ce séminaire clé s'inscrit dans le cadre d'une série de consultations organisées par l'UpM en vue d'améliorer le dialogue et la coopération avec des acteurs majeurs de la région euro-méditerranéenne.

Le séminaire intitulé  «The Multilateral Track of the Euro-Mediterranean Relations: The role of the UfM»  («Le volet multilatéral des relations euro-méditerranéennes : le rôle de l'UpM») s'est surtout penché sur les perspectives du cadre multilatéral des relations euro-méditerranéennes dans le nouveau contexte politique sur la rive sud et de la crise économique au nord de la région. Il a également permis d'analyser les domaines de coopération sectorielle dans le cadre du mandat de l'UpM.

Les experts ont également reconnu la nécessité de promouvoir la coopération régionale en associant de manière équilibrée dialogue multilatéral d'une part et actions et réalisations à court terme tangibles d'autre part. Ils se sont également entendus pour affirmer que face au nouveau contexte dans la région euro-méditerranéenne,  «si l'UpM n'existait pas encore, il faudrait aujourd'hui l'inventer». Les discussions ont aussi permis d'insister sur le fait que l'Union pour la Méditerranée devait améliorer sa visibilité et dégager des résultats concrets.

Lors de son discours d'ouverture, le secrétaire général de l'UpM, le Général  Sijilmassi a qualifié les centres de réflexion euro-méditerranéens d' «acteurs clés, capables de consentir des efforts conjoints et d'instaurer un dialogue permanent dans la région euro-méditerranéenne». Il a également ajouté que pour faire face aux transformations politiques et économiques qui ont lieu actuellement, le Secrétariat doit surtout renforcer la coopération régionale en déployant des projets concrets ayant un réel impact dans la région.

Le séminaire avait été organisé en coopération avec les centres de réflexion euro-méditerranéens IEMed et EuroMesCo.

Pour en savoir plus
Secrétariat de l'UpM :  site Internet
IEMed : site web
EuroMesCo: site web

Aucun commentaire: