Translate

samedi 7 janvier 2017

Les investissements arabes du Golfe au Maghreb et au Moyen-Orient, vecteurs d’une intégration régionale ?

Les investissements arabes du Golfe au Maghreb et au Moyen-Orient, vecteurs d’une intégration régionale ?
Par Armelle Choplin  et Leïla Vignal

Autrepart 2015/4Cet article interroge l’impact des investissements directs des pays du Golfe sur le processus d’intégration régionale au Maghreb et au Moyen-Orient. La plupart des pays arabes du sud de la Méditerranée ont engagé des politiques d’ouverture et de libéralisation économiques et d’attraction des IDE depuis les années 1990. Pendant cette période, les investissements directs des pays du Golfe dans cette région ont connu une forte croissance. 
Nous postulons que ces IDE participent de formes de régionalisation d’une partie de l’économie du Golfe, et sont vecteurs de formes nouvelles d’intégration régionale. Notre analyse repose sur un travail de traitements de données statistiques, effectués à partir de la base de données Anima, conjuguées à un travail plus qualitatif de recueil d’informations sur le terrain. L’hypothèse sera discutée en présentant le tropisme du Golfe pour les investissements Sud-Sud au Maghreb et au Machrek, puis en rendant compte des évolutions qui font des pays arabes récipiendaires un nouveau front pionnier pour les investissements des groupes du Golfe. En analysant les principaux types d’investissement, les secteurs visés et acteurs concernés, nous conclurons sur les modalités spécifiques que prend l’externalisation d’une partie de l’économie du Golfe, qui tend à dessiner une nouvelle géographie régionale discontinue et spatialement sélective.


Arab investment from the Gulf countries in Maghreb and the Middle East, vectors of regional integration ?
This article aims at analysing the impact of foreign direct investment from the Gulf countries in the Middle East and North Africa on regionalisation. Most Arab countries on the South of the Mediterranean engaged in market opening and economic liberalisation policies in the 1990s. Meanwhile, direct investment from the Gulf countries in the region grew strongly. We argue that FDI are a form of regionalisation of the Gulf economy and are important vectors of new forms of regional integration. We combine a quantitative analysis of Anima Investment network database on FDI in the southern Mediterranean and a qualitative approach based on fieldwork. We then discuss the tropism of the Gulf for South-South investment in Maghreb and Machreq, and the changes turning the recipient Arab countries into a new pioneer front for the investments of groups from the Gulf. Focusing on investment projects, sectors, and stakeholders, we conclude on the specific modalities of outsourcing of part of the Gulf’s economy, which draw a new discontinuous and spatially selective regional geography.

Source de l'article Cairn

Aucun commentaire: