Translate

mardi 3 janvier 2017

L’UE approuve des projets à hauteur de 37 millions d’euros pour faire face aux défis de la migration en Afrique du Nord


Par l’intermédiaire de son Fonds d’affectation spéciale d’urgence pour l’Afrique, l’UE a adopté un train de mesures de 37 millions d’euros afin de renforcer la protection des migrants et la gestion efficace de la migration en Afrique du Nord. 

Ce train de mesures visera les défis migratoires en Libye, en Tunisie et au Maroc.
 
En Libye, cette nouvelle aide de l’UE contribuera à mieux protéger et assister les migrants les plus vulnérables, comme les personnes sauvées en mer et débarquées en Libye, et à soutenir les communautés qui les accueillent. En Tunisie, ce programme s’attaquera aux causes profondes de la migration en stimulant la création d’opportunités économiques. Au Maroc, un programme européen contribuera à la lutte contre le racisme et la xénophobie à l’encontre des migrants en renforçant leur protection juridique. Ce financement porte le soutien de l’UE aux pays d’Afrique du Nord par l’intermédiaire du Fonds d’affectation spéciale d’urgence de l’UE pour l’Afrique à un total de 64,5 millions d’euros en 2016.
 
« Les nouvelles mesures d’aide de l’UE répondent à la fois aux besoins très concrets des migrants sur le terrain et à ceux de ses pays partenaires. Les migrants bloqués en Libye recevront assistance et protection, dont une aide décente au retour dans leur pays d’origine s’ils le souhaitent. En aidant ses pays partenaires à renforcer leurs capacités, l’UE contribuera aussi à une gestion plus sûre, mieux ordonnée et plus efficace des flux de migration dans son voisinage, ce qui est fortement dans notre intérêt », a déclaré Johannes Hahn, commissaire chargé de la politique européenne de voisinage et des négociations d’élargissement.
 
Le volet « Afrique du Nord » du Fonds d’affectation spéciale d’urgence de l’UE pour l’Afrique couvre les cinq pays suivants : Algérie, Égypte, Libye, Maroc et Tunisie. Cette enveloppe de 37 millions d’euros vient s’ajouter aux trois premiers programmes d’une valeur de 27,5 millions d’euros déjà adoptés en juin 2016 au titre du volet « Afrique du Nord » pour des actions en Libye, en Égypte et dans la région tout entière. La priorité sous-jacente est de renforcer la stabilisation dans des régions particulièrement touchées par les migrations et les flux de déplacements forcés.
 
Pour en savoir plus
Réponse de l’UE à la migration – Fiches d’information 
EU Neighbourhood Info Centre – Mobilité et migrations
 

Aucun commentaire: