Translate

mercredi 12 avril 2017

Les partenaires européens et arabes discutent des défis et des priorités en matière de développement dans toute la région arabe

EU Debate on development challenges and priorities across the Arab region

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), la Commission européenne (CE) et l’Institut EastWest (EWI) ont discuté aujourd’hui des défis et des priorités en matière de développement dans la région arabe, en particulier l’importance de l’autonomisation des jeunes en tant que nouveau domaine de la coopération au développement dans la région
Des représentants des institutions de l’UE, des ambassadeurs arabes à l’UE et des membres de la communauté de politique, de développement et de réflexion basée à Bruxelles ont participé au débat.

« Les rencontres d’aujourd’hui avec les organisations de jeunesse ont confirmé le rôle important et le potentiel énorme des jeunes dans la réalisation du développement économique dans le voisinage du Sud », a déclaré Maciej Popowski, directeur général adjoint de la direction générale de la politique de voisinage et des négociations d’élargissement de la Commission européenne. « Nous avons entendu ce message et agirons en ce sens. Offrir des opportunités aux jeunes femmes et hommes est l’une des principales priorités de la politique européenne de voisinage révisée que nous mettons actuellement en œuvre. »

Ancrée dans le rapport sur le développement humain arabe (RDHA) 2016 : les jeunes et les perspectives pour le développement humain dans une réalité changeante, publié en novembre 2016 par le PNUD, le débat a examiné les liens entre les priorités actuelles de l’Union européenne, ses institutions individuelles et ses États membres, et les opportunités et les défis posés par la situation des jeunes dans la région arabe.

Le débat a examiné les résultats du RDHA 2016 sur les effets des conflits dans de nombreux pays de la région, ainsi que les obstacles qui empêchent les jeunes de bénéficier de services de base essentiels en matière d’éducation et de santé et d’accès à un emploi décent, et les perspectives globales d’avenir pour les jeunes de la région arabe.

Sixième de la série de RDHA publiés par le PNUD depuis 2002, le RDHA 2016 fournit un aperçu, fondé sur des données probantes, concernant les jeunes de la région. Il souligne la réalité démographique selon laquelle la cohorte de jeunes actuelle est la plus grande jamais connue par la région arabe. Avec les deux tiers de ses 370 millions d’habitants âgés de moins de 30 ans et les jeunes de 15 à 29 ans représentant 30 % de la population totale de la région arabe, cette cohorte de jeunes devrait dominer la scène du développement dans la région pour au moins les deux prochaines décennies.

« Notre rapport soutient que les pays arabes peuvent faire un grand pas en avant dans le développement, renforcer la stabilité et sécuriser ces gains de manière durable, s’ils adoptent des politiques qui donnent aux jeunes un rôle important dans la formation de leurs sociétés et les placent au centre – politiquement, socialement et économiquement », a souligné Mourad Wahba, directeur du bureau régional du PNUD pour les États arabes. « Les pays arabes auront besoin d’un soutien important pour poursuivre un programme de développement aussi ambitieux. Nous attendons de nos partenaires européens qu’ils appuient la poursuite de ce programme, qui, selon nous, s’aligne très bien avec les priorités et les intérêts actuels de l’UE en ce qui concerne les régions arabes ».

Le débat a également examiné les moyens de mettre en œuvre l’appel du rapport aux États arabes pour qu’ils investissent dans un nouveau modèle de développement axé sur la jeunesse qui développe simultanément les capacités des jeunes et élargisse les possibilités qui leur sont offertes tout en priorisant la paix et la sécurité aux niveaux national et régional.

Pour en savoir plus
EU Neighbours – Jeunesse

Aucun commentaire: