Translate

mercredi 12 avril 2017

Libye : l’UE s’engage à renforcer son soutien à la santé et à l’éducation lors d’une réunion interministérielle

EU-Libya inter-ministerial meeting

L’Union européenne et le gouvernement libyen se sont mis d’accord sur des mesures concrètes visant à renforcer la coopération dans deux secteurs prioritaires pour le peuple libyen, la santé et l’enseignement supérieur, au cours d’une réunion interministérielle Libye-UE qui s’est tenue les 5 et 6 avril à Tunis.

La réunion, coprésidée par le chef de la délégation de l’UE en Libye, Bettina Muscheidt, et le directeur de la coopération internationale au ministère libyen des Affaires étrangères, Mohamed Elkuni, a rassemblé plus de 50 délégués libyens des ministères des Affaires étrangères, de la Planification, de l’Administration locale, de la Santé et l’éducation, ainsi que des représentants du siège de l’Union européenne à Bruxelles et de la délégation de l’UE en Libye, et des experts et des praticiens dans le domaine, originaires de la Libye.

Dans les deux domaines, l’événement a permis de tenir des discussions riches en contenu sur les programmes de coopération en cours et futurs, dans le but de mieux aborder les points de vue des acteurs libyens et répondre aux besoins du peuple libyen. Les conclusions convenues orienteront les activités de suivi dans les prochains mois et semaines.

Dans le secteur de la santé, l’UE s’est engagée en particulier à lancer immédiatement des cliniques pilotes pour les services de santé primaires, à commencer par quatre villes – Gharyan, Zliten, Tripoli et Benghazi – dans le but de développer les meilleures pratiques pour l’ensemble du pays. Elle appuiera également la formation du personnel du ministère de la Santé, notamment par le biais de visites d’échange à l’étranger et du partage des bonnes pratiques entre les praticiens de la santé mentale et du soutien psychosocial en Libye. Dans son prochain programme d’assistance, l’UE cherchera à répondre aux priorités urgentes dans les domaines de la santé maternelle, de la santé mentale, des soins relatifs au cancer et au diabète, et de la sécurité du sang. Une coopération étroite avec les praticiens sur le terrain garantira que tous les programmes répondent aux conditions locales.

Dans le secteur de l’éducation, l’UE soutient déjà la réhabilitation des universités à Benghazi et Sirt en tant que co-bailleur de fonds du Mécanisme de stabilisation, la formation du personnel des bureaux de relations internationales des universités libyennes, ainsi que des programmes d’éducation en ligne. Sur la base de cette réunion, l’UE et le ministère libyen de l’Éducation travailleront ensemble pour accroître l’accès libyen aux bourses d’études, notamment via Erasmus+. L’UE explorera également – en coopération avec l’UNICEF – les possibilités visant à soutenir la réhabilitation d’écoles, l’examen des programmes d’enseignement primaire et secondaire et la formation des enseignants. 

Pour en savoir plus
EU Neighbours South – Libye
Délégation de l’UE en Libye – site internet et page Facebook

Aucun commentaire: