Translate

mercredi 12 avril 2017

Projet Xabaca : femmes artistes pour la transformation sociale dans le monde arabe

xabaca.jpg

L'IEMed a accueilli la présentation à Barcelone du projet Xabaca, une initiative née de la collaboration entre Novact, Al Fanar et Jiwar Creació i Societat dont l’objectif est la création d’un réseau artistique international pour l’autonomisation des femmes créatrices des pays arabes et la protection de leurs droits et de leur liberté d’expression. Le projet bénéficie du soutien de l'IEMed, de Casa Árabe et de l'agence catalane de Coopération au développement. 

La cérémonie de présentation du projet s’est déroulée en deux temps : en premier lieu, une introduction par Thaïs Bonilla (NOVACT) accompagnée d'Émilie Vidal (IEMed, FFEM) et Aixa Drammeh, de l'Espai Avinyó ; ensuite cinq artistes ont présenté chacune un travail réalisé dans le cadre de la bourse octroyée en décembre par le projet Xabaca, l’une des premières initiatives entreprises avant la création même du réseau.

Les artistes, Houda Lakhdar et Sofia Aissaoui (cinéastes marocaines), Farah Ben Mansour, Art visuel (Tunisie) Fatima Mortada, Illustration (Liban) et Haya Zaatry, musicienne, chanteuse et compositrice (Palestine) nous ont expliqué le travail mené grâce à la bourse impliquant un séjour d’un mois dans la résidence d’artistes Jiwar située à Barcelone.

Plus d'information sur le projet Xabaca

Source de l'article IEMed

Aucun commentaire: