Translate

samedi 15 avril 2017

L'UE et ses partenaires méditerranéens vont collaborer dans les domaines de la recherche et de l'innovation

EU flag

La présidence maltaise du Conseil de l'Union européenne a conclu ce jour un accord provisoire avec le Parlement européen concernant la participation de l'UE à un partenariat visant à concevoir des solutions innovantes pour l'approvisionnement et la gestion durables de l'eau, ainsi que pour la production alimentaire, dans la région méditerranéenne.

Baptisée PRIMA (Partnership for Research and Innovation in the Mediterranean Area – Partenariat pour la recherche et l'innovation dans la région méditerranéenne), cette initiative regroupera le savoir-faire et les ressources financières de l'UE et des pays participants. Le partenariat concerne actuellement neuf États membres de l'UE (Chypre, Allemagne, Grèce, Espagne, France, Italie, Luxembourg, Malte et Portugal) ainsi que six pays non membres de l'UE (Égypte, Jordanie, Israël, Liban, Maroc et Tunisie). 

La participation de l'UE comprendra une contribution de 220 millions d'euros dans le cadre de son programme de financement de la recherche et de l'innovation « Horizon 2020 ».

« Le partenariat PRIMA contribuera à améliorer l'état de santé et les moyens de subsistance des personnes vivant dans la région méditerranéenne. À plus long terme, il devrait également favoriser la croissance économique et la stabilité », souligne Chris Agius, le secrétaire parlementaire maltais. « L'accord conclu aujourd'hui à l'issue d'une seule réunion de trilogue signifie que ce partenariat pourra être opérationnel début 2018, comme prévu ».

La présidence du Conseil de l'UE présentera les résultats des négociations pour approbation par les États membres dans les prochaines semaines.

Pour en savoir plus

Aucun commentaire: