Translate

mercredi 10 août 2016

L’ASCAME présente des plans précurseurs pour les PME à la MedCOP Climat

La conviction que la Méditerranée sera la région la plus affectée par le changement climatique dans les années à venir a été largement partagée par les participants de la MedCOPClimat qui s’est conclue hier à Tanger, au Maroc. 


La 2ème édition de cette mobilisation clé des parties prenantes étatiques et non-étatiques en Méditerranée – dans la lignée de la MedCOP21 tenue à Marseille, en France l’année dernière – a fait office de plateforme pour échanger sur les prochaines mesures qui doivent être entreprises afin de répandre les bonnes pratiques et présenter les solutions intelligentes pour faire face aux enjeux du changement climatique pour la région. En ce sens, l’Association des Chambres de Commerce et d’Industrie de la Méditerranée (ASCAME) a présenté un ensemble d’initiatives pour encourager le secteur privé régional dans sa transition et sa consolidation vers l’économie verte.

A l’occasion de cet évènement, l’ASCAME a organisé un séminaire intitulé «Développement massif de l’Economie Verte en Méditerranée », où ont participé un large éventail de décideurs, d’organismes gouvernementaux, de représentants publics et privés et d’organisations de la société civile. Le séminaire, coordonné par les commissions Energies Renouvelables, Business Cooperation et Environnement et Changement Climatique de l’ASCAME, a proposé un ensemble de solutions basées sur la création d’un réseau composé des acteurs publics et privés ayant pour objectif de fournir aux PME un support technique et financier accompagnant cers dernières vers leur transition et/ou consolidation vers une économie verte, ainsi que d’apporter des dispositions complémentaires avec des compétences dans ce domaine.

L’économie verte doit être inclusive et apporter conformément des réponses aux défis de l’emploi régional, en particulier pour la jeune génération. En effet, durant l’un des débats conduits à l’évènement, sur le climat, le développement économique et de l’emploi, le Président de la Commission des Energies Renouvelables, Mr. Omar Moro, a signalé comment l’Association a largement contribué ces dernières années à la formation des jeunes dans le secteur de l’économie verte à travers les projets euro-méditerranéens tel que Foster in Med.

Afin de continuer à travailler sur la coopération économique régionale, l’ASCAME a signé un accord de coopération avec la région méditerranéenne du Maroc Tanger-Tétouan- Al Hoceïma. Comme son Président, Mr. Ilyas el Omari, l’a souligné : « Nous, les peuples méditerranéens, faisons face à des challenges économiques, géopolitiques et environnementaux similaires au sein d’un même territoire et nous avons besoin d’un élan global et fondamental pour assurer la durabilité de notre région ». Egalement, Mme. Hakima el Haité, Ministre de l’Environnement du Maroc, a insisté sur l’idée que nous devons adopter des pratiques économies et sociales rationnelles afin de positionner la Méditerranée, en tant que région mondiale durable de référence.

La MedCOP22 a confirmé qu’aujourd’hui, la corrélation directe entre les aspects économiques et environnementaux est plus manifeste que jamais dans la région. En effet, ce rassemblement international a mis en lumière le rôle fondamental et la contribution du secteur privé à la paix, la prospérité et le développement de la Méditerranée. Les conclusions dessinées lors de cet évènement seront abordées à la 22ème Conférence sur le Climat (COP22) qui se déroulera à Marrakech en novembre prochain. 

Source de l'article l'ASCAME

Aucun commentaire: