Translate

dimanche 28 août 2016

Tunisie: Première édition du Festival des Récits de la mer à Haouaria

La première édition du Festival des Récits de la mer qui se tiendra du 1er au 4 septembre 2016 à la ville de Haouaria, située à l’extrême pointe du Cap Bon, sera axée sur le cinéma et les arts visuels au service du développement durable, selon le site du festival.

Pecheurs

Le Festival des Récits de la Mer est organisé à l’instigation des Caravanes Documentaires, en partenariat avec l’Association OSIRIS, l’Association Forum Hermaea – El Haouaria, le Groupe d’Etudes et d’Explorations Subaquatiques (GEXS), l’Association des Amis des Oiseaux du Cap Bon, l’Association Tunisienne d’Anthropologie Sociale et Culturelle, et l’Association In’Art – Les artistes de Hammamet et leurs amis et Villa Zembra – El Haouaria.

L’association française “Film, Recherche, développement durable (FReDD) sera présente à l’ouverture du festival par un film primé du festival FReDD-2016: “La Buena Vida” du réalisateur chilien Andrés Wood. La clôture du festival verra la présentation d’un spectacle stambeli “Lasmar tounsi” de Mounir Ergui. Parmi les invités du festival la soprano tunisienne Alia Sellami, invitée d’honneur, et le plasticien irakien résidant en Tunisie, Samir Majid Bayati, connu pour ses oeuvres sur la mer.

Le festival a également prévu l’organisation d’une exposition documentaire sur la pêche du thon à Sidi Daouad, comportant des photographies inédites datant de 1907 réalisées par le pionnier des cinéastes disparu, Albert Samama-Chikli (1872-1934).

“Dans un esprit participatif, Le Festival des Récits de la Mer ouvre un vaste débat pluridisciplinaire proposant, en plus des films, des animations, des expositions, des conférences et des ateliers de production, reliés par une thématique commune: le développement durable des mers et océans”, lit-on sur le site L’Initiative des Détroits d’Europe (European Straits Initiative ESI), partenaire de cet évènement.


ESI est un organisme européen lancé en 2009 et qui oeuvre à mettre en réseau des collectivités géographiquement similaires et à la sensibilisation quant à l’importance “des enjeux économiques, environnementaux, sociaux et humains des détroits, véritables traits d’union entre les arrière-pays et les territoires extérieurs mais aussi des laboratoires de mise en œuvre d’une politique maritime intégrée”.

Répondant à trois nécessités, ce festival de films maritimes dans un village de marins vise à se mettre à l’écoute des premiers concernés, à savoir les travailleurs en milieu halieute, réfléchir à un niveau local pour promouvoir des modalités spécifiques face aux menaces écologiques et économiques, créer un espace de dialogue favorisant une meilleure appréhension des problèmes.

Le Festival des Récits de Mer a pour objectif de consolider le lien intergénérationnel, réparer le lien social et construire le lien entre les rives de la Méditerranée, avec l’ambition de propager et ancrer des valeurs citoyennes et des comportements responsables vis-à-vis de la mer nourricière.

L’approche anthropologique du festival, plaçant la culture au centre des questions de notre temps, remonte aux origines des mythes et des représentations qui nourrissent l’imaginaire collectif des pêcheurs, principaux acteurs de ce festival.

Les grandes lignes de ce festival seront dévoilées, vendredi 19 août 2016, à 19h00, au cours d’un point de presse, à Villa Sébastien, au Centre Culturel International de Hammamet. La soirée sera animée par un concert de Abdelkarim Shabou.

Source de l'article Directinfo

Aucun commentaire: