Translate

dimanche 2 avril 2017

La Tunisie, une destination méditerranéenne sous-estimée, selon National Geographic



Barcelone, Marseille ou encore Athènes sont des destinations méditerranéennes par excellence. Mais, selon National Geographic Australie, d’autres villes, qui ne manquent pas d’attrait, d’histoire, de culture et de bonne gastronomie, existent aussi sur les bords du bassin et représentent de véritables trésors cachés et sous-estimés par les touristes. La Tunisie en fait partie !

De Carthage qu’ils comparent à Pompéi, à la Médina de Tunis, National Geographic parle d’une « superbe ville nord-africaine », qui en dépit des attentats terroristes de 2015, continue à attirer les visiteurs.

« Pour découvrir l’histoire ancienne de la région, commencez par les ruines bien conservées de Carthage. Datant de 814 avant J.-C., ce hub de port sur le golfe de Tunis rappelle Pompéi, sans les foules écrasantes.

La Tunisie seule « représentante » de la côte sud de la Méditerranée

Ici, les visiteurs peuvent voir l’infrastructure créée par les Romains et les Phéniciens, y compris les grands bains publics, un amphithéâtre et des cimetières. Le village voisin de Sidi Bou Said offre un regard plus moderne sur la vie en Tunisie. Les bâtiments blancs de style Santorin avec des volets bleus, des bougainvilliers et des cafés pour abriter les visiteurs de la chaleur.

[…] Sous l’enchevêtrement des arcades couvertes se trouvent des étals remplis de poterie artisanale, d’épices, d’encens, de lampes de verre et de tapis tissés incessamment. », indique le magazine, qui à la fin de la description de la capitale tunisienne, conseille les touristes de « ne pas avoir peur de négocier avec les commerçants de la Médina ».

Dans la liste proposée par le magazine National Geographic Australie, la Tunisie est la seule représentante de la côte sud de la Méditerranée. Les autres villes sont soit italiennes soit espagnoles.

Par Imène Boudalli - Source de l'article Webdo

Aucun commentaire: