Translate

mardi 1 août 2017

La BEI s’engage à soutenir le développement du secteur privé au Liban à hauteur de 265 millions d’euros

EIB signs €265 million facility in support of private sector development in Lebanon

La Banque européenne d’investissement (BEI) a signé le projet « Lebanon Private Sector Support », une ligne de crédit d’un montant combiné de 265 millions d’euros, en faveur de projets dirigés par des petites et moyennes entreprises (PME) et des sociétés à moyenne capitalisation au Liban.

Ce fonds est l’une des premières opérations réalisées dans le cadre de l’initiative « Résilience économique » (IRE) de la BEI, qui vise à contribuer à la croissance durable de l’économie libanaise et à soutenir sa résilience dans le contexte de la crise des réfugiés dans la région au sens large. L’IRE aide à mettre la région à l’abri des chocs en soutenant ses infrastructures vitales de même que le développement, très attendu, du secteur privé. Les PME constituent la vaste majorité des entreprises dans la région. Elles sont donc un moteur clé de la croissance et de la création d’emploi.

Le projet sera mis en œuvre par quatre banques libanaises, chacune ayant consacré un prêt d’un certain montant à l’initiative : Byblos (100 millions d’euros), Fransabank (75 millions d’euros), Société Générale de Banque au Liban (60 millions d’euros) et First National Bank (30 millions d’euros).

L’IRE, encouragée et soutenue par l’Union européenne, fait partie de la réponse conjointe des États membres de l’UE aux défis que posent les migrations et les flux de déplacement forcés. Elle contribuera à une plus grande résilience économique dans le voisinage sud de l’UE ainsi que dans les Balkans occidentaux grâce au renforcement du développement économique.

Pour en savoir plus

Also available in

Aucun commentaire: