Translate

vendredi 17 mai 2013

1res Rencontres Internationalesdes Cinémas Arabes


Du 28 mai au 2 juin 2013
Ce nouveau festival à Marseille a pour objectif de créer une dynamique, d’instaurer des liens durables entre les réalisateurs, les publics et les acteurs culturels et professionnels du monde arabe et d’ailleurs.

L’esprit des Rencontres
Il était clair dès le départ qu’il ne s’agissait pas de répéter un festival, comme ils sont nombreux en France, dédié aux cinématographies d’un pays ou d’une région pour y distribuer des prix. 
Les particularités des cinémas arabes imposaient une conception différente de par leur diversité, leur histoire et leur actualité.

En effet, l’adjectif « arabe » peut faire croire à une homogénéité thématique et esthétique, qui en fait n’existe pas. D’où le pluriel de « cinémaS ».
Cette diversité n’est pas évidente a priori, mais dès qu’on y regarde de plus près, elle s’impose au spectateur. 
Un premier élément est la diversité historique. Entre le cinéma égyptien, né en même temps que le cinéma mondial, et le cinéma saoudien par exemple qui n’en est qu’à ses débuts, la différence est de taille. 
Une autre particularité évidente est la diversité géographique et culturelle. Entre les cinémas du Maghreb (Algérie, Tunisie, Maroc) et ceux du Moyen-Orient (Liban, Palestine, Syrie, Jordanie, Irak...), il n’y a pas que des nuances.
Et, entre deux pays appartenant à une même région, les écarts sont étonnants.

La conclusion, c’est qu’au même titre qu’on ne pourrait pas parler de « cinéma européen », parce qu’il y a un monde entre un Finlandais, un Espagnol ou un Grec, on ne peut parler de cinéma arabe et lui conférer une identité monolithique.

Pourquoi un festival des cinémas arabes ?
L’idée d’un festival dédié aux cinémas arabes à Marseille nous a semblé évidente pour plusieurs raisons. D’abord parce que Marseille est la ville de France qui, de par son histoire, a eu le plus de liens avec les pays des autres rives
de la Méditerranée ; ensuite parce que sa situation portuaire évoque une tradition de mélange, de mixité et d’échanges, et parce que par ailleurs, la période est bien choisie pour initier ce type d’événement. 
En effet, les mondes arabes développent de plus en plusleur industrie cinématographique, certains pays émergent dans ce domaine depuis quelques années seulement, et les mouvements démocratiques révolutionnaires présents dans certains 
pays sous-tendent une évolution culturelle et artistique exceptionnelle.

En termes de concept, notre objectif est demettre en évidence ces diversités et de confronterles singularités de ces cinémas qui se fondent en même temps sur une large communauté d’attaches culturelles. 
C’est pourquoi nous avons préféré l’échange à la compétition. 
D’où l’idée de « rencontres ». Il s’agit de créer un moment d’échanges inédit entre les cinéastes, les professionnels et les publics.

Ce festival sera renouvelé chaque année mais il a également pour vocation de « s’exporter » dans les pays arabes en créant des rencontres ponctuelles dans les pays et les villes du Maghreb, du Moyen-Orient, d’Europe et d’ailleur.


Informations pratiques
- Tarifs 5€ + formules d’abonnement et tarifs réduits- Réservations et billetterieEspaceculture_Marseille, Pavillon M, Cinéma Les Variétés, Villa Méditerranée, CRDP, Marseille Provence 2013

Source de l'article Espace culture

Aucun commentaire: