Translate

samedi 11 mai 2013

La Journée de l’Europe célébrée à Beyrouth : Eichhorst met l’accent sur la liberté, la paix et la solidarité


Toute la République était présente hier à la réception marquant la journée de l’Europe, à la résidence de l’ambassadeur de l’Union européenne au Liban, Angelina Eichhorst. 
Après l’hymne national libanais et L’Ode à la joie de Beethoven, adopté comme hymne de l’Union européenne depuis 1972, Mme Eichhorst a pris la parole pour prononcer un message en arabe, français et anglais.

Angelina Eichhorst remercie les convives.Mme Eichhorst a rappelé l’acte fondateur de l’Union européenne, « quand le 9 mai 1950, le ministre français des Affaires étrangères, Robert Schuman, a présenté son projet d’une Europe structurée ».
Mettant l’accent sur « les idéaux européens de liberté, de paix et de solidarité », elle a souligné que jusqu’à présent « l’Europe compte 27 États membres et 500 millions d’habitants, qui parlent officiellement 23 langues, mais qui en parlent en réalité plus de 230 ». « Elle est la première économie du monde, le premier partenaire commercial et le premier donateur d’aide au développement et d’assistance humanitaire », a-t-elle poursuivi. 
Et d’ajouter : « En décembre dernier, l’Union européenne a reçu le prix Nobel de la paix. L’approche européenne consiste à vaincre les obstacles par le dialogue, qui est notre arme secrète. Grâce au dialogue nous avons pu apporter l’unité, la réconciliation et la paix entre d’anciens ennemis. Il y a certainement encore du chemin à parcourir pour que l’Union européenne devienne cette force politique que beaucoup de citoyens en Europe, dans le monde, et au Liban appellent de leurs vœux.» 
« La vitesse et l’intensité avec lesquelles l’Union européenne peut devenir une force de paix qui contribuera à trouver une solution durable au conflit arabo-israélien, à mettre fin à la guerre en Syrie et à aboutir à un accord avec l’Iran, et qui aidera à promouvoir un espace sans armes de destruction massive dans la région, tout cela dépend essentiellement de notre habilité à forger des positions communes et à agir ensemble, ainsi que de la volonté de nos États membres, a également déclaré Mme Eichhorst. Au Liban, nous avons 23, bientôt 24, ambassadeurs accrédités. Il y a six femmes et dix-huit hommes qui continuent à défendre nos valeurs communes, à promouvoir la lutte contre l’impunité, contre les discriminations et qui œuvrent pour l’égalité », a-t-elle noté. 
Mettant l’accent sur le désir de liberté, de paix et de solidarité, Mme Eichhorst a souhaité que « les Libanais et tous les peuples de la région, en particulier ceux qui ont souffert et souffrent toujours de violence et des injustices, ceux aussi qui ont dû fuir leur foyer pour trouver refuge ailleurs, puissent vivre libres et en paix ». 
Source de l'article l'Orient le Jour

Aucun commentaire: