Translate

vendredi 17 mai 2013

Promotion du musée des Beaux-Arts d'Alger par l'AMMed : Début des opérations de concrétisation


Le projet de promotion du musée des Beaux-Arts d'Alger par l'Association des Musées méconnus de la Méditerranée (AMMed) vient de connaître un début de concrétisation, a-t-on appris vendredi auprès de la secrétaire générale de l'association.

 

Deux actions sont actuellement en cours pour ce musée, un bel ouvrage surplombant la baie algéroise et réputé pour son fonds inestimable. Il s'agit de la construction du grand site internet interactif et la réalisation du documentaire en partenariat avec la chaîne ARTE.
"Concernant la plateforme Internet, une première équipe de l'AMMed s'est rendue sur place il y a une dizaine de jours pour visiter le musée et identifier, avec l'aide de sa directrice Mme Dalila Mohamed-Orfali, les peintures et œuvres d'art qui seront numérisées sur le grand site Internet qui est en préparation", a indiqué la secrétaire générale de l'AMMed, Sonia Mabrouk.
Selon elle, ce site permettra aux internautes du monde entier de découvrir les magnifiques pièces contenues dans ce musée. Tout en affirmant que la finalisation interviendra en juin prochain, la co-fondatrice de l'AMMed a rappelé que l'objectif à travers une telle action est de mettre en valeur des lieux d'histoire peu connus qui symbolisent le dialogue entre les deux rives de la Méditerranée.
"Le Musée d'Alger s'inscrit dans un siècle d'histoire algérienne et, en même temps, il raconte l'art universel", a-t-elle expliqué, affirmant que le Musée des Beaux-Arts d'Alger "gagnerait, au vu de ses œuvres saisissantes, à être davantage connu tant par les touristes étrangers que par les Algériens eux-mêmes". Concernant la seconde action, à savoir le tournage du documentaire sur le musée algérois, elle a annoncé que, sur les conseils de Mme Orfali, il aura lieu au début du mois d'août afin de bénéficier de la plus belle lumière possible pour tourner les images en interne et en externe.
Pour présenter les actions de l'Association muséale méditerranéenne en faveur du musée des Beaux-Arts d'Alger, Mme Mabrouk et le président de l'AMMed, Marc de Lacharrière, compte se rendre sur place au début de l'automne prochain. Considéré comme l'un des plus beaux balcons sur la Méditerranée, le Musée national des Beaux-arts d'Alger est réputé pour son fonds inestimable. Outre les toiles de fondateurs de la peinture algérienne contemporaine comme Mohammed Khadda et Baya, il regorge d'œuvres d'artistes français de renom, à l'instar de Delacroix, Fromentin, Degas, Renoir et autres.
Le Musée a été érigé à partir de 1927 sur la colline boisé du quartier d'El Hamma au cœur d'une végétation généreuse face au verdoyant Jardin d'Essai. Sa collection est considérée comme la plus importante pour l'art en Algérie et sur le continent africain. Outre sa grande collection de peintures, le musée renferme des gravures et estampes anciennes ainsi qu'un bel ensemble de sculptures, de mobilier ancien et d'art décoratif.
Sa promotion par l'AMMed intervient après celles ayant concerné la maison du baron d'Erlanger, à Sidi Bou Saïd, en Tunisie (autrement appelée le palais Ennejma Ezzahra), et le Musée archéologique de Thessalonique en Grèce. Soutenue par une dizaine de mécènes versés dans la chose muséale, l'AMMed s'assigne comme principaux objectifs la mise en valeur des "musées méconnus" de la Méditerranée afin de parvenir au dialogue des cultures et au rapprochement des civilisations des pays de la région. Chaque année, son conseil scientifique, présidé par M.Henri Loyrette, président-directeur du Louvre, choisi un musée du pourtour méditerranéen en vue de sa promotion, au titre du plan d'action de l'exercice en cours.
Par Rania C. – Source de l’article LeMaghrebdz

Aucun commentaire: