Translate

mardi 21 mai 2013

Journées d'étude "Entrepreneurs culturels et industries culturelles au Maghreb"


Journées d'étude "Entrepreneurs culturels et industries culturelles au Maghreb", du vendredi   24 au samedi 25 juin 2013
L'Université de Paris 13 (Labsic/ Labex ICCA), l'Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (IRMC), l'Institut des Hautes Etudes Commerciales (IHEC) et les Instituts français de Tunisie, du Maroc et d'Algérie organisent deux journées d'étude sur les industries culturelles au Maghreb à l'IHEC de Carthage du 24 au 25 mai 2013.
Entrée libre


Le contexte :
Alors qu’elles connaissaient, au cours des quarante dernières années, un grand essor dans les pays occidentaux et participaient de la mondialisation économique, les industries de la culture ont éprouvé durant le même temps le plus grand mal à se structurer dans les pays émergents.
Au Maghreb, elles ont été longtemps inexistantes et en restent pour l’heure, souvent, « au stade artisanal». Certaines des raisons générales de cette situation sont connues et paraissent assez évidentes : sous-développement économique de la région ; manque de structuration des marchés de la culture et prix élevé, par rapport au pouvoir d’achat local, des produits culturels ; mainmise, après les Indépendances, de l’État sur les médias et l’édition, en particulier scolaire ; censure forte et tatillonne dans le domaine de la production et de la diffusion des biens culturels ; législation déficiente du droit de la propriété intellectuelle ; carences des politiques publiques de la culture…
D’autres demandent sans doute à être précisées en fonction des situations particulières des trois grands pays de l’ensemble maghrébin, Algérie, Maroc et Tunisie.


Source de l’article Institut Français de Tunisie

Aucun commentaire: