Translate

vendredi 17 mai 2013

Candidature de la ville de Sfax pour les Jeux méditerranéens


La candidature de la ville de Sfax pour les Jeux Méditerranéens 2021 a été au centre d’une réunion tenue jeudi après-midi  au siège du Comité National Olympique tunisien (CNOT), à l’occasion de la visite en Tunisie du président du Comité International des Jeux Méditerranéens (CIJM), l’Algérien Amar Addadi.
jeuxLa réunion qui s’est déroulée en présence des membres du nouveau bureau exécutif du CNOT, a porté en effet sur le projet de candidature de la ville de Sfax pour les JM-2021, et sur l’appui de la candidature de M. Fathi Hachicha, premier vice-président du CNOT, aux élections du comité exécutif du CIJM prévues le 19 juin prochain, à la veille des Jeux Méditerranéens de Mersin-2013 (du 20 au 30 juin en Turquie).
Le président du CIJM s’est déclaré « ravi de l’idée de candidature d’une nouvelle ville tunisienne aux jeux méditerranéens », affirmant qu’il « suffisait d’une étincelle pour que ce projet prenne forme ».
Il a, par ailleurs, tenu à féliciter les nouveaux membres du bureau exécutif du CNOT qui viennent d’être élus en mars dernier, précisant que sa visite en Tunisie s’inscrit également dans le cadre des concertations avec le Comité olympique tunisien concernant sa candidature à sa propre succession à la tête du CIJM.
De son coté, Mehrez Boussayène, président du CNOT, a indiqué que « l’idée de présenter la candidature de la ville de Sfax représente d’abord un projet national et un rêve pour le nouveau bureau », affirmant que « pour relever ce défi il faut une grande volonté politique et un énorme travail au niveau de l’infrastructure, compte tenu des répercussions positives de l’organisation de telles manifestations sur l’économie et le tourisme dans cette région ».
« Heureusement que la présentation des candidatures des JM-2021 se fera en 2015, donc on aura suffisamment de temps pour bien préparer le dossier de la ville de Sfax », a-t-il indiqué.
D’autre part, le président du CNOT a annoncé la candidature de Fethi Hachicha, au sein du comité exécutif du CIJM, précisant que « la Tunisie veut préserver sa place au sein du comité exécutif de l’instance méditerranéenne à travers la présence du premier-vice président du CNOT ».
La Tunisie est actuellement représentée par Abdelhamid Slama, qui a occupé notamment, sous l’ancien régime, le poste de président du CNOT et le portefeuille de ministre de la jeunesse et des Sports.
Source de l'article L’Économiste Maghrébin

Aucun commentaire: