Translate

vendredi 17 mai 2013

Dépollution de la Méditerranée: les quatre projets prioritaires H2020 passent à la phase suivante


Les quatre projets prioritaires au lac de Bizerte (Tunisie), Al Ekaider (Jordanie), le lac Burullus / Kafr El Sheikh (Egypte) et Al Ghadir (Liban), soutenus par la composante investissement de l'initiative Horizon 2020 et le Programme d'investissement pour l’élimination des principales sources de pollution (« Hot Spots ») en Méditerranée - Préparation du projet et facilité de mise en œuvre (MeHSIP-PPIF), ont terminé leurs études de faisabilité. 

La prochaine phase de ces projets est la mise en œuvre des procédures d'évaluation de la Banque européenne d'investissement (BEI).

Cette prochaine étape devrait être achevée avant la fin de l'année 2013. Les progrès accomplis sur les quatre projets d'investissement prioritaires sont les suivants:
 
  • Lac de Bizerte (Tunisie): des éléments supplémentaires à l'étude de faisabilité finalisée sont actuellement en cours de préparation par l’intégration des impacts estimés des industries supplémentaires adjacentes au lac de Bizerte, qui fera également partie de ce projet. Un jalon considérable a été atteint grâce aux pré-évaluations qui ont eu lieu en novembre (2012) et en février (2013), confirmant le fort engagement des autorités centrales et locales pour la mise en œuvre de ce projet. En outre, la signature de la Charte pour le développement durable du lac-le 16 octobre (2012)- en coordination avec la composante de l’initiative H2020 relative au renforcement des capacités (CB / MEP) a également démontré l'engagement des autorités tunisiennes à la réalisation de ce projet selon des normes environnementales élevées.
  • Al Ekaider (Jordanie): la détermination et l'analyse des options ont été achevées en août (2012) suite à de vastes consultations avec les parties prenantes centrales et locales, permettant ainsi la sortie d’une version consolidée de l'étude de faisabilité qui sera terminée début octobre (2012) et cela avant l'organisation d'un tour de consultations techniques et celles de l’étude d'impact qui ont eu lieu à Amman les 18-19 septembre 2012. Après les consultations de septembre, le MeHSIP-PPIF a présenté la version finale de l'étude de faisabilité, y compris le chapitre d’EIES et mettant à jour l'analyse financière et économique fondée sur le projet défini. Malgré le récent changement du gouvernement en janvier (2013), le projet poursuit sa lancée et le MeHSIP-PPIF suit actuellement de près le processus initié par le gouvernement de la Jordanie qui ouvrira la voie à une mission officielle de l'instruction de la BEI.
  • Lac Burullus / Kafr El Sheikh (Egypte): l'étude de faisabilité, y compris la conception détaillée des deux «groupes de villages », a été achevée en mars 2013. Le gouvernement égyptien- par le biais du ministère des services d'eau et d'assainissement récemment mis en place- a identifié ce projet comme l'un des deux projets prioritaires pour procéder rapidement à leur mise en œuvre. En outre, le ministère du logement et des communautés urbaines a récemment exprimé son soutien au projet. L'étude de faisabilité comprend des documents concernant des appels d'offres pour deux groupes de villages qui sont prêts au lancement, une fois que les arrangements financiers sont finalisés. La BEI envisage d'entamer les procédures d'évaluation au cours du deuxième semestre de 2013.
  • Al Ghadir (Liban): l'étude de faisabilité a été finalisée fin 2012. L'étude détaillée des réseaux disparus d’un domaine prioritaire a été achevée et présentée également en mars (2013). Les documents concernant la conception détaillée basée sur l'enquête sont en cours de finalisation. Sur la base de l'EIES, le processus d'autorisation a été initié par le promoteur du projet (CDR). Les deux partenaires gouvernementaux-clés de la promotion de ce projet (CDR et le ministère de l'Énergie et de l'Eau) se sont engagés à mener à terme ce projet. La BEI envisage d'entamer les procédures d'évaluation au cours du deuxième semestre de 2013.
 
L’initiative Horizon 2020 vise à améliorer la qualité de vie de plus de 420 millions de citoyens vivant dans les 25 pays du pourtour de la Méditerranée. Il s’agit d’un programme regroupant l’ensemble des politiques, stratégies et plans d’action visant à renforcer la protection de l’environnement.
 
L’initiative Horizon 2020 est assortie de mécanismes de développement des capacités, de recherche, de suivi et d’évaluation. Horizon 2020 est ainsi idéalement placée pour relever les défis dans le domaine de la dépollution tout en assurant une utilisation efficace des ressources disponibles. Horizon 2020 est l’un des six piliers de l’Union pour la Méditerranée (UpM). De ce fait, les grandes problématiques environnementales pourront bénéficier d’un réel engagement au niveau politique. 
 
Pour en savoir plus
Reportage EU Neighbourhood Info Centre– Bizerte, une lagune à sauvegarder
MeHSIP-PPIF – Site internet
Horizon 2020 - Site internet
EU Neighbourhood Info Centre– environnement
ENPI Info Centre : interview sur H2020 – Priorité contre la pollution en Méditerranée

Aucun commentaire: