Translate

jeudi 23 mai 2013

Agriculture méditerranéenne : faire face aux changements globaux


Quelles priorités de recherche et quelles perspectives de partenariat entre la France, le Maroc, l’Algérie et la Tunisie en matière d’adaptation de l’agriculture méditerranéenne aux changements globaux ?

Tel était l’objet de la conférence et des tables-rondes auxquelles Michel Eddi, PDG du Cirad, et François Houllier, PDG de l’Inra, ont participé en présence des présidents et directeurs des institutions agronomiques des trois pays du Maghreb. Cela se passait à Meknès, au Maroc, du 24 au 26 avril 2013.
Six conclusions majeures sont ressorties des discussions.

  • Cinq thématiques de recherche apparaissent comme prioritaires pour la région : risques sur les ressources en particulier eaux et sols ; production agricole et sécurité alimentaire ; maladies émergentes des plantes et des animaux ; urbanisation et comportements alimentaires.
  • Il est nécessaire de lutter contre la fragmentation des dispositifs de recherche et de travailler au développement de programmes de recherche collaboratifs qui soient à la hauteur des enjeux, au regard de l’ampleur des défis auxquels est confrontée l’agriculture de la région et de la menace supplémentaire que constitue le changement climatique.
  • Développer les liens avec les secteurs économiques et professionnels agricoles et agroalimentaires est primordial, dès la construction des programmes de recherche et tout au long du déroulement des travaux de recherche.
  • Construire des plateformes régionales de recherche et penser le développement des partenariats en termes de co-localisation revêtent un intérêt majeur dans le domaine de la recherche comme dans celui des partenariats économiques.
  • Préparer le renouvellement des forces de recherche est une nécessité. Il s’agit donc de travailler à la formation des jeunes chercheurs dans un sens qui soit cohérent avec la construction des programmes de recherche.
  • La science constitue un langage commun et le développement de la coopération dans le domaine de la recherche scientifique est un facteur majeur de développement de la coopération entre les pays de la région.
Source de l’article Cirad 

Aucun commentaire: