Translate

dimanche 2 avril 2017

Maroc: un projet européen organise une formation sur le Mécanisme National de Prévention de la torture

Council of Europe training in Rabar

Le Conseil de l'Europe a lancé, le 13 mars 2017 dernier à Rabat, le premier module de formation du Mécanisme national de prévention de la torture (MNP), dans le cadre du Programme Sud II, financé par l’UE.

Cet atelier d’une durée de cinq jours est le premier d'une série de cinq modules de formation élaborés par le Conseil de l'Europe, conjointement avec l'Association pour la prévention de la torture (APT), et destinées aux membres et au personnel du Conseil national des droits de l'homme (CNDH), l'institution en charge du mandat du MNP.

Cette première formation sur l’attitude et comportement à adopter MNP lors de visites de centre de détention a été suivie par 27 membres du CNDH et un représentant du MNP tunisien. Animé par des experts internationaux, le module s’est déroulé sous forme de présentations et d'études de cas structurées autour de contacts avec du personnel travaillant dans des centres de détention et des personnes privées de liberté ainsi que des visites dans les locaux.

Le programme conjoint de l’UE et le Conseil de l'Europe (CoE) "Vers une gouvernance démocratique renforcée dans le sud de la Méditerranée" (Programme Sud II), 2015-2017 - financé avec un budget de €7,4 M - vise à contribuer au renforcement de la gouvernance démocratique dans la région sud de la Méditerranée en soutenant le développement de nouveaux cadres constitutionnels et juridiques; à contribuer à la création et l'expansion d'un espace juridique commun entre l'Europe et la Méditerranée du Sud et à favoriser la coopération régionale dans le domaine des droits de l'homme, état de droit et la démocratie.

Les activités de coopération dans le cadre du Programme Sud II sont principalement dirigées vers le Maroc, la Tunisie et la Jordanie et sont ouvertes à d'autres pays du sud de la Méditerranée, à travers des activités régionales ou bilatérales ciblées. 

En savoir plus 

Site web du programme Sud II 
Suivre le programme Sud II sur Twitter

Aucun commentaire: