Translate

vendredi 9 juin 2017

Caïd Essebsi y sera présent : Tout sur la conférence du G20 Compact Africa à Berlin

Caïd Essebsi y sera présent : Tout sur la conférence du G20 Compact Africa, dès ce lundi à Berlin
L’Allemagne en a fait un projet central de sa présidence du G20 dont elle accueillera le sommet les 7 et 8 juillet prochain à Hambourg : une initiative spéciale pour l’Afrique. La Chancelière Angela Merkel a, en effet, eu l’idée d’organiser, à la veille de ce sommet, une conférence de grande envergure sous le thème de « Partenariat avec l’Afrique : investir dans un avenir commun ». 
L’objectif est d’améliorer les conditions de promotion des investissements du secteur privé, de financement de l’infrastructure, de la participation économique et de l’emploi dans le continent africain, grâce  à un appui substantiel des pays membres du G20 et des institutions financières internationales et régionales.
Dès les premières ébauches du projet de cette conférence à l’automne dernier, la Chancelière allemande avait immédiatement pensé à y associer la Tunisie. Elle l’avait évoqué lors de son entretien avec le chef du Gouvernement, Youssef Chahed, à Berlin en février dernier et tenu à présenter elle-même l’invitation au président Béji Caïd Essebsi, à l’occasion de sa visite à Tunis en mars dernier.
La Tunisie fait partie, dans ce premier tour du Compact Africa, des douze pays prioritaires, retenus pour bénéficier de cette nouvelle initiative. C’est ainsi que le président Caïd Essebsi se rendra dès ce lundi 12 juin à Berlin à la tête d’une délégation réduite comprenant notamment les ministres des Affaires étrangères Khemaies Jhinaoui et du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale assurant également en intérim les fonctions de ministre des Finances, Fadhel Abdelkéfi. En signe de considération, le président sera le premier à prendre la parole, juste après l’ouverture des travaux par la Chancelière Merkel et le président de l’union africaine, Alpha Condé.
La liste des participants est d’ailleurs significative. On y retrouve les présidents :
  • Alpha Condé, président de la Guinée et de l’Union africaine
  • Abdelfettah Sissi, Egypte,
  • Alassane Ouattara, Côte d’Ivoire, 
  • Ibrahim Boubacar Keita, Mali,
  • Macky Sall, Sénégal,
  •  Issoufou Mahamadou, Niger
  • Paul Kagamé, Rwanda,
  • Uhuru Kenyatta, Kenya, 
  • Nana Akufo-Addo, Ghana,
  • Et Jacob Zuma, Afrique du Sud.
  • Le Roi du Maroc, Mohamed VI y est également convié.
Outre les chefs d’Etat, seront également présents :
  • Christine Lagarde, FMI,
  • Kim Jong, Banque mondiale,
  • Akinwumi Adesina, BAD
  • Et Moussa Faki, président de la Commission de l’Union africaine.

Une bonne surprise attend la Tunisie

Le déplacement du président Caïd Essebsi à Berlin aura deux dimensions. La première multilatérale, à travers la participation à la Conférence. La seconde, bilatérale, sera marquée par un entretien avec la Chancelière Merkel et une bonne surprise. Il s’agit en effet de la signature par les ministres de la coopération des deux pays d’un protocole d’accord au terme duquel l’Allemagne apporte un soutien financier additionnel à la Tunisie. Si le montant exact de cette enveloppe n’est pas révélé, il serait substantiel, apprend Leaders de bonne source. Tout a été finalisé à ce sujet et la dotation financière servira à la fois à financer des projets de développement dans les régions et fournir un appui aux finances publiques.
Ce n’est pas là l’unique bénéfice majeur. La Tunisie aura en effet l’opportunité lors de la conférence du G20 Compact Africa d’exposer aux bailleurs de fonds et investisseurs du secteur privé les premiers signes de redressement de son économie, des projets attractifs et le nouveau cadre d’incitation à l’investissement. Si le président Caïd Essebsi conduira les entretiens au plus haut niveau, il appartiendra aux ministres Jhinaoui et Abelkéfi de plancher lors des ateliers thématiques devant un auditoire de décisionnaires. On y retrouve en effet un grand nombre de présidents de grands groupes économiques et de fonds d’investissement, souverains et privés, des dirigeants d’institutions financières, des experts, universitaires et représentants de la société civile.

Un programme aux multiples opportunités

Les travaux de la Conférence de Berlin démarreront ce lundi 12 juin à 15 heures avec une cérémonie d’ouverture officielle et des présentations des chefs d’Etat. Cette séquence sera suivie d’une session intitulée « Compact with Africa ». Fadhel Abdelkéfi et son homologue allemand, Wolfang Schäuble, seront les premiers à prendre la parole à cette occasion.
Mardi 13 juin, les travaux se poursuivront en symposium d’investissement privé, modéré par Günter Nooke, Conseiller spécial de la Chancelière fédérale Allemande et Délégué du BMZ pour l’Afrique. Les thèmes proposés sont tous de grande acuité pour le continent : macroéconomie et financement, cadre d’affaires pour favoriser un environnement d’un investissement ami, facilités financières, la formation des compétences pour le numérique, l’investissement dans les qualifications des ressources humaines en tant qu’investissement dans la croissance et le climat et énergie. Le ministre Fadhel Abdelkéfi a été sollicité pour intervenir lors des débats sur les compétences numériques, un domaine où la Tunisie dispose d’une bonne avancée mais aussi d’un grand potentiel d’avenir.

Amitié et soutien

Ce qu’il faut retenir le plus, c’est que l’Allemagne ne cesse de réitérer son soutien agissant à la Tunisie, saisissant chaque opportunité qui s’offre pour nous en faire bénéficier le plus largement possible. Accueillant en juin 2015 le sommet du G7, la Chancelière Merkel y avait convié le président Caïd Essebsi en tant qu’invité d’honneur. Cette année, et alors qu’elle s’apprête à recevoir les dirigeants du G20, en juillet prochain à Hambourg, elle insistera pour que le président tunisien soit à l’honneur à la Conférence du G20 - Compact Africa. Sans oublier tout le volet bilatéral. La nouvelle dotation financière qui sera annoncée la semaine prochaine à Berlin fournira une nouvelle illustration d’une grande amitié et un réel soutien.

Source de l'article Leaders

Aucun commentaire: