Translate

mercredi 14 juin 2017

L’Association des régulateurs énergétiques méditerranéens, soutenue par l’UE, lancera ses premières activités sur mesure destinées à soutenir les régulateurs membres du Sud

MEDREG 23th General Assembly

Les régulateurs énergétiques méditerranéens se sont réunis le 24 mai à Athènes dans le cadre de la 23e Assemblée générale de l’Association des régulateurs énergétiques méditerranéens (MEDREG), soutenue par l’UE. 

Au cours de la réunion, les membres ont débattu de la stratégie et du plan d’action de MEDREG à moyen terme ; ont discuté du développement d’activités de soutien sur mesure pour les réformes nationales des membres ; et ont approuvé une nouvelle stratégie de communication qui approfondira et étendra la portée de MEDREG et la diffusion de ses réalisations concrètes.
Les membres ont souligné la nécessité de mettre en place une réglementation solide dans la région et ont rappelé que la coopération technique et les activités de soutien mutuel seront importantes pour MEDREG dans les années à venir. En particulier, ils estiment qu’il convient de mener un ensemble d’actions qui se poursuivront, en termes pratiques, pour faciliter et développer une culture réglementaire commune et une approche régionale cohérente de la réglementation du marché.
MEDREG a dévoilé les premières activités de sa nouvelle initiative pour le « Soutien aux réformes réglementaires », qui offre une assistance personnalisée et sur mesure aux membres en ce qui concerne les questions réglementaires nationales. À compter de juillet, MEDREG lancera un examen par les pairs de la Commission de régulation de l’énergie et des minéraux (Energy and Mineral Regulatory Commission – EMRC), le régulateur de l’énergie jordanien. L’EMRC entend renforcer ses activités de surveillance des services publics d’électricité et est récemment devenu responsable de la régulation du secteur du gaz.
En outre, MEDREG prépare une visite d’étude technique du régulateur de gaz égyptien nouvellement établi (EGAS) à son homologue portugais (ERSE) en novembre en vue d’apprendre les bonnes pratiques sur la libéralisation du marché du gaz, en mettant l’accent sur les critères d’éligibilité des consommateurs. Le régulateur palestinien PERC et le ministère tunisien de l’Énergie seront ensuite chargés d’élaborer des rapports, respectivement, sur le déploiement des énergies renouvelables et la construction d’un câble d’interconnexion transfrontalier entre la Tunisie et l’Italie.
Les membres ont également discuté et approuvé une nouvelle stratégie de communication, qui prévoit un éventail d’actions pour diffuser largement les réalisations concrètes de l’organisation, y compris l’amélioration des outils en ligne et l’utilisation accrue des médias sociaux.
Ils ont approuvé un rapport sur les meilleures pratiques dans les associations de consommateurs, ainsi qu’une méthodologie de travail sur le règlement des différends qui renforcera la capacité des régulateurs à faciliter le dialogue entre les consommateurs et les entreprises. De plus, les progrès réalisés sur les différents produits livrables des autres groupes de travail ont été présentés.

MEDREG est une association qui rassemble les régulateurs énergétiques de 21 pays de la région méditerranéenne. Elle promeut un cadre réglementaire clair, stable et harmonisé, à travers une coopération continue entre les rives nord, sud et est du bassin méditerranéen. MEDREG bénéficie du soutien de l'Union européenne et du Conseil des régulateurs européens de l'énergie (CEER).

Pour en savoir plus
MEDREG – Site internet

Also available in

Aucun commentaire: