Translate

mercredi 14 juin 2017

MedaFinance 2017 annonce plus de 23 milliards d'euros de subventions, d'assistance technique et de prêts favorables pour le secteur privé méditerranéen


Le Caire, le 11 avril 2017 - L'Association des Chambres de Commerce et d'Industrie Méditerranéennes (ASCAME) a ​​organisé cette semaine la 4ème édition du forum international MedaFinance 2017 au Caire, en Égypte. 

Suite aux attaques contre les églises coptes du pays dimanche dernier, ce forum a été une forte condamnation de la violence et un engagement envers le développement économique et social de la région euro-méditerranéenne en tant que contrepoids au terrorisme et à l'extrémisme régional et mondial.

L'événement, organisé par ASCAME avec la Confédération des associations européennes d'entreprises égyptiennes (CEEBA), la Fédération des chambres de commerce égyptiennes FEDCOC et la Fédération des industries égyptiennes (FEI), dans le cadre du projet européen EUROMEDInvest, a été suivi par le gouvernement égyptien Des représentants comme le ministre de l'Industrie et du Commerce extérieur, SE Tarek Kabil, ministre de l'Investissement et de la Coopération internationale, H.E. Dr. Sahar Nasr, le ministre du Tourisme, Yehia Rashed, et le ministre de la Planification et de la Réforme administrative, Ashraf El-Araby; Ainsi que des représentants de la Commission européenne et de sa Direction générale des négociations sur la politique de voisinage et l'élargissement Christian Danielson.

Parmi les intervenants, des institutions financières internationales telles que la Banque européenne d'investissement (BEI), la Banque mondiale ou la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), ainsi que des institutions non financières telles que GIZ, USAID et ONUDI ont présenté leur Les projets respectifs d'investissement, de coopération commerciale et de financement réalisés en Égypte. Un large éventail de possibilités d'investissement et de modèles commerciaux ont été exposés parmi les participants, ainsi que les bonnes pratiques déjà mises en œuvre au niveau local et régional. Comme exemple de ce qui précède, il convient de mentionner les instruments non bancaires (comme la meilleure façon de soutenir les PME sans collatéraux par leasing, le capital de risque, etc.), ainsi que des subventions mettant en évidence la coopération et les programmes régionaux et transfrontaliers de l'UE Par l'aide USAID, suisse, italienne et japonaise. Comme l'a souligné le ministre de l'Investissement et de la Coopération internationale, Dr. Sahar Nasr, lors de la réunion, «l'Egypte est un pays à fort potentiel d'investissement».

La principale réflexion dans le forum a été que la coopération commerciale élargie et le soutien financier aux PME contribueront à un développement économique et social plus important du pays et de la région, constituant ainsi un instrument essentiel de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme.
Comme Christophe Lucet de la BEI l'a remarqué, «nous croyons fermement que la paix et la stabilité viendront de la croissance régionale partagée».
Le Forum a fermé sa quatrième édition avec un fort engagement de la part des pays de la région avec l'Union européenne à travailler en étroite collaboration avec l'Egypte pour améliorer son environnement d'investissement et agir de manière coordonnée pour lutter contre le terrorisme et le terrorisme et s'engager à Le développement régional et la stabilité.

Source de l'article ASCAME

Aucun commentaire: