Translate

mardi 27 juin 2017

Le rapport annuel de l’UpM met en évidence une nouvelle phase d’engagement régional accru


UfM annual report 2016

L’Union pour la Méditerranée (UpM) a publié son rapport annuel pour 2016, soulignant ses réalisations au cours de l’année écoulée. « Les activités de l’UpM illustrent la forte conviction que les défis régionaux appellent des solutions régionales et qu’il ne peut pas y avoir de sécurité sans développement », a déclaré Fathallah Sijilmassi, secrétaire général de l’UpM, en mettant en évidence les 47 projets labellisés de l’UpM et plus de 200 réunions ministérielles et d’experts qui ont réuni 20 000 parties prenantes depuis 2012.

Le rapport indique que 10 nouveaux projets ont été labellisés en 2016. L’année s’est terminée avec un total de 47 projets régionaux pour un budget de 5,3 milliards d’euros. L’impact positif tangible de la première vague de projets est déjà visible, impliquant plus de 200 000 bénéficiaires dans la région, principalement des femmes et des jeunes, selon le rapport.

Parmi les projets labellisés, 26 sont consacrés au développement humain régional et devraient avoir un impact positif sur près de 200 000 personnes dans les domaines de l’insertion professionnelle des jeunes, de la croissance inclusive et de l’autonomisation des femmes.

21 autres projets concernent le développement durable régional, avec un impact socio-économique important dans la région, y compris sur l’action climatique, les énergies renouvelables, les transports, le développement urbain, l’eau, l’économie bleue et l’environnement.

Le Secrétariat de l’UpM est basé à Barcelone et est doté d’un mandat axé sur l’identification, le traitement, la promotion et la coordination des projets qui améliorent et renforcent la coopération et ont un impact direct sur les moyens de subsistance des citoyens. L’UE fournit un soutien substantiel au Secrétariat de l’UpM et contribue à 50 % de son budget opérationnel.

Pour en savoir plus

Also availabe in

Aucun commentaire: