Translate

samedi 29 octobre 2016

Comité des régions : les villes et les régions peuvent être des partenaires dans le voisinage de l’UE



Le Comité des régions de l’Union européenne (CdR) a exhorté l’Union européenne de se concentrer davantage sur la coopération avec les collectivités locales et régionales dans les pays voisins, ainsi que sur des projets locaux et la société civile, dans un avis adopté en session plénière le 11 octobre.
 
Le Comité des régions a mis en avant « le rôle des collectivités locales et régionales dans l’ancrage de la démocratie et de l’état de droit dans la société » et a déclaré que l’UE devrait renforcer « les droits et les responsabilités » des administrations infranationales, ainsi que mettre davantage de fonds à leur disposition.
 
La rapporteure du CdR, Anne Quart, qui est Secrétaire d’État pour l’Europe dans le Land de Brandebourg, a déclaré : « Nous devons accroître la visibilité de la PEV, nous concentrer davantage sur les activités de la société civile aux niveaux local et régional, et garantir un financement suffisant. Pour y parvenir au mieux, l’UE devrait s’appuyer davantage sur les expériences des villes et des régions, qui, avec la société civile, peuvent fournir de précieuses indications et partager des connaissances sur la manière dont la cohésion économique et sociale, les systèmes démocratiques et l’état de droit peuvent être promus aux niveaux local et régional. »
 
Le CdR demande d’accorder davantage d’attention à la création d’emplois et à la « promotion des droits sociaux » et identifie les jeunes et les femmes, comme des « éléments clés » du développement des pays voisins de l’UE. Il souligne la nécessité pour l’UE d’encourager des contacts plus personnels, notamment par le biais de jumelages et d’une expansion du programme Erasmus de l’Union européenne pour les étudiants. Il fait valoir que le plan d’investissement extérieur récemment annoncé par l’Union européenne devrait « remédier aux causes profondes des migrations » et que les collectivités locales et régionales européennes devraient participer dès « le tout début de ce processus ».
 
L’avis souligne également que l’UE devrait aider ses voisins à développer les infrastructures énergétiques, améliorer l’efficacité énergétique, diversifier leurs sources d’énergie et encourager les initiatives pour limiter le changement climatique. Le CdR exhorte les collectivités locales et régionales dans le voisinage méridional et oriental de l’UE à rejoindre la Convention des maires pour le climat et l’énergie, une initiative volontaire ascendante dans laquelle les villes et les régions acceptent d’aller au-delà des objectifs climatiques de l’UE en échange de l’appui technique de l’UE et d’un accès plus facile aux financements de l’UE.
 
Pour en savoir plus

Aucun commentaire: