Translate

mercredi 12 octobre 2016

Femmes pour la Méditerranée : un moteur pour le développement et la stabilité

Plus de 250 participants assisteront à la 3e Conférence de l’UpM sur l’autonomisation des femmes.


Pour répondre à ces questions, le Secrétariat général de l’Union pour la Méditerranée organise la 3eme Conférence de haut niveau sur l’autonomisation des femmes « Femmes pour la Méditerranée : un moteur pour le développement et la stabilité » les 10 et 11 octobre 2016 à Barcelone. Cette Conférence rassemblera plus de 250 participants de la région euro-méditerranéenne, notamment des représentants des États membres de l’UpM, des agences de développement et des organisations internationales, des parlements, des représentants du secteur privé et de la société civile, ainsi que des experts issus d’universités.

Des personnalités de haut niveau impliquées dans la question de l’autonomisation des femmes participeront à la Conférence : l’ancienne Présidente de la République centrafricaine Catherine Samba Panza, la ministre du Développement social de Jordanie Khawla Armouti, la ministre des Affaires de la femme et de la famille de Tunisie Néziha Labidi, la Secrétaire générale espagnole de l’Immigration et l’Émigration Marina del Corral, la Présidente de la Fondation Women For Africa et ancienne Vice-Présidente du gouvernement espagnol María Teresa Fernández de la Vega, ainsi que des femmes issues de la société civile et directement engagées sur le terrain telles qu’Inès Safi, chercheuse au Centre National de la Recherche Scientifique, Nabila Hamza, membre du groupe de travail du Conseil d’administration de CIVICUS, ou encore Suzanne Jabbour, Directrice du Restart Center et membre du Sous-comité pour la prévention de la torture de l’ONU.

La Conférence a lieu à un moment critique pour la région euro-méditerranéenne, actuellement confrontée à des enjeux urgents d’une intensité sans précédent. Elle fournira un forum pour le dialogue régional visant à identifier des manières concrètes de renforcer le rôle vital des femmes en tant qu’agents du changement et à trouver des réponses à ces enjeux régionaux.

La Conférence se concentrera sur trois problématiques clés :
  • Les femmes, moteurs du développent durable, de la croissance inclusive et de la création d’emplois ;
  • Les femmes, actrices au rôle fondamental dans la lutte contre l’extrémisme et la radicalisation ;
  • Femmes, mobilité et migration.
L’accent sera mis sur la coopération régionale en tant que manière stratégique pour la région de trouver des solutions avisées qui puissent bénéficier à chaque rive de la Méditerranée. La Conférence formulera des recommandations en termes de priorités politiques et promouvra l’échange d’expériences et de bonnes pratiques sur le terrain. Elle contribuera également à identifier et à partager des initiatives et projets innovants, et à faciliter la mise en réseau et les partenariats. Les participants auront l’opportunité d’entendre directement les témoignages passionnants d’hommes et de femmes engagés.


Source de l'article RFI

Aucun commentaire: