Translate

dimanche 9 octobre 2016

La Tunisie est devenue le deuxième exportateur bio d'Afrique

Le Centre tunisien de Promotion des Exportations (CEPEX), et la direction générale de l'Agriculture biologique, viennent d'annoncer que la Tunisie a effectué de grandes avancées en matière d'agriculture bio au point qu'elle est devenue aujourd'hui le deuxième exportateur bio d'Afrique, vers 30 pays sur les cinq continents.


Selon Aziza Htira, PDG du CEPEX, la Tunisie compte actuellement 2987 exploitants agricoles biologiques dont 66% sont exportateurs, ce qui permet non seulement d'offrir à la population tunisienne des produits bons pour la santé et respectueux de l'environnement, mais aussi de créer des emplois. "L'exportation des produits biologiques constitue un pilier de la croissance des exportations agroalimentaires tunisiennes au cours des prochaines années" a-t-elle expliqué lors de la 7ème Matinale de l'Export, sur le thème " Les produits biologiques et de terroir : quelle stratégie à l'exportation ? ", précisant que le focus étant placé sur deux marchés importants : Etats-Unis et Pays-Bas.

Pour Aziza Htira, le développement de l'agriculture biologique "est un atout commercial qui doit favoriser la valorisation des savoirs faire locaux, et l'amélioration des conditions de vie des populations de ces zones souvent marginales, contribuant ainsi à l'objectif de conservation des ressources naturelles et du patrimoine culturel dans une perspective de développement durable".

Parmi les produits phares bio exportés par la Tunisie figurent notamment l'orange maltaise de Tunisie, l'Harissa, la Bsissa, les dattes Deglet Ennour, les plantes aromatiques et médicinales, plusieurs vins et spiritueux, et l'huile d'olive.Les exportations d'huile d'olive biologique ont réalisé les meilleurs revenus avec des recettes de 290 millions de dinars sur les 345 millions de dinars qu'on rapporté les exportations tunisiennes de produits biologiques en 2015.

Lors de cette Matinale, Samia Maamer, directrice générale de l'agriculture biologique au ministère de l'Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, a ainsi souligné que ce secteur est très prometteur. "Nous sommes le seul pays dans le monde arabe à avoir mis en place une réglementation en matière technique relative au sol à exploiter, mais il va falloir réfléchir sur une nouvelle stratégie, un nouveau modèle d'agriculture biologique avec tous ses acquis. La Tunisie a une possibilité de rendre le système encore plus crédible", a-t-elle indiqué.

Qu'en est-il de la qualité des produits bio tunisiens ?

Pour ceux qui doutent de la qualité bio des produits importés d'autres pays que ceux de l'Union Européenne, rappelons que ces produits bio doivent également respecter la réglementation bio européenne.

Il faut savoir que la Tunisie est l'unique pays africain et arabe à bénéficier de la reconnaissance d'équivalence avec l'Union Européenne pour l'exportation des produits biologiques, et ce, depuis 2009. Cette reconnaissance a été reconduite en juin 2015 pour une durée indéterminée.

Pour commercialiser en France des produits issus de l'agriculture biologique, tout opérateur, qu'il soit producteur, préparateur, distributeur ou importateur, doit avoir été contrôlé par un organisme certificateur agréé par l'Institut National de l'Origine et de la qualité (INAO) et disposer des certificats correspondants.

A ce jour, 9 organismes sont agréés pour le contrôle des produits biologiques commercialisés en France : Ecocert, Bureau Veritas, Agrocert, Certipaq Bio, Certisud, Certis, Bureau Alpes Contrôles, Qualisud, et Biotek Agriculture.

Cette réglementation bio est accessible sur le site www.agencebio.org.

Par Mathilde Emery - Source de l'article Bioaddict

Aucun commentaire: