Translate

dimanche 9 octobre 2016

Patrimoine : lancement d’un projet pour la réalisation d’une base de données pour l’inventaire des biens culturels en Algérie

Une convention de partenariat « première du genre sur l’inventaire des biens culturels», a été établi entre le Programme d’appui à la protection et valorisation du patrimoine culturel en Algérie, « Programme Patrimoine », représenté par son Directeur M. Ballalou Zouhir, et le Centre de recherche sur l'information scientifique et technique, le CERIST, représenté par son Directeur Nadjib Badache, pour le développement d’une base de données concernant le patrimoine culturel d’Algérie.

L’application informatique baptisée «TOUISA» est un outil qui permettra le traitement informatique et la gestion des fiches d’inventaire général des biens culturels. Ledit inventaire est en effet en cours de réalisation sur le terrain dans 12 wilayas pilotes à savoir, Alger, Ain T'émouchent, Annaba, Batna, Bejaia, Chelef, Khenchela, Mila, M’Sila, Saida, Skikda, Tlemcen.

Il s’agit d’un outil pilote et évolutif qui permettra aussi, comme son nom l’évoque, de partager les informations sur le patrimoine culturel et de suivre l’enrichissement progressif de la base de données.

Après une phase de tests d’utilisation, il est envisagé d’ouvrir l’accès du large public à cet outil pour permettre « à toute personne y ayant intérêt » de l’alimenter, comme prévu par la loi 98-04 relative à la protection du patrimoine culturel.

La perspective finale de cette opération est d’aller vers la création d’une «carte raisonnée du patrimoine culturel d’Algérie » et d’un outil d’aide à la décision pour la protection et la gestion du patrimoine culturel. L’alimentation de cette base de données « TOUISA », qui comporte déjà plus de 300 fiches du patrimoine culturel mobilier et immobilier, est en cours par 12 experts juniors engagés par le Programme PATRIMOINE dans les wilayas pilotes.

Les 26 et 27 octobre 2016, ce travail sera partagé et présenté aux institutions concernées par l’inventaire des biens culturels. A noter que, les experts du CERIST travaillent avec enthousiasme pour la mise en œuvre et le développement de cet outil très important.

A noter que le Programme Patrimoine a été lancé dans le cadre du partenariat entre l’Algérie et l’Union européenne, et est dirigé par le ministère de la Culture. Il vise à la prise en compte du patrimoine culturel comme outil de développement économique et humain à travers une stratégie sectorielle et nationale en contribuant de manière significative aux actions prioritaires de son identification et de sa connaissance (inventaire), de sa protection (outils de protection) et de sa mise en valeur (outils de gestion et projets pilotes) par un soutien en outils méthodologiques, en équipements et en formations, au niveau central et local dans une logique intersectorielle suivant les orientations stratégiques de l’Etat à travers le ministère de la Culture.

D’un montant de 24 millions d’euros, le Programme est cofinancé par l’Union européenne (21,5 millions d’euros) et l’Algérie (2,5 millions d’euros) et s’étale sur 56 mois. Il s’agit du plus grand projet bilatéral autour du patrimoine culturel jamais financé par l’UE dans la région.

Source de l'article Radioalgérie

Aucun commentaire: