Translate

dimanche 16 octobre 2016

Les participants à une Conférence de l’UpM appellent instamment à la pleine participation des femmes comme principaux vecteurs pour la stabilité et le développement régional



Les participants à la 3e Conférence de haut niveau sur l’autonomisation des femmes intitulée « Femmes pour la Méditerranée : un moteur pour le développement et la stabilité », qui s’est tenue à Barcelone les 10 et 11 octobre 2016, ont souligné la nécessité d’une vision commune et d’un cadre régional pour trouver des solutions concrètes afin de mieux mobiliser le potentiel des femmes. 

La conférence a également été l’occasion de lancer la seconde phase du projet de l’UpM-ONUDI « Promouvoir l’autonomisation des femmes pour le développement industriel inclusif et durable dans la région MENA ».
 
Durant deux jours, la Conférence a été le siège d’un forum d’échange régional dans lequel les 250 participants originaires de plus de 30 pays ont souligné le besoin de faire de la contribution spécifique des femmes la réponse aux défis actuels de la région méditerranéenne, à savoir la croissance inclusive, l’extrémisme et la radicalisation, ainsi que les défis liés à la migration.  La Conférence a permis de nombreux échanges d’expérience, de pratiques exemplaires ainsi que le développement d’initiatives concrètes.
 
La Conférence a été l’occasion de présenter quelques conclusions préliminaires du « Dialogue régional sur l’autonomisation des femmes », lancé par le Secrétariat général de l’UpM en 2015 et 2016.  Cette plateforme a permis de rassembler des représentants des gouvernements d’États membres de l’UpM, des experts de l’égalité des sexes de renommée internationale, ainsi que des organisations internationales et de la société civile. Ces acteurs ont évalué la situation actuelle des femmes dans la vie socio-économique, mesuré les progrès réalisés depuis les engagements ministériels de Pariset préparé la Réunion ministérielle de 2017, faisant ainsi avancer l’agenda régional sur l’égalité des sexes. 
 
En savoir plus

Aucun commentaire: