Translate

lundi 27 mars 2017

Débat sur la jeunesse dans le Forum Régional de l'Union pour la Méditerranée

170124_ufmregforum.jpg

Le réseau des centres de recherche EuroMeSCo et l’IEMed ont collaboré avec le Secrétariat de l’Union pour la Méditerranée (UpM) à l’organisation de la deuxième édition du Forum régional de l’UpM axée sur les jeunes et leur rôle dans la stabilité et le développement en Méditerranée. 

Le forum a été tenu au palais de Pedralbes de Barcelone à l’occasion de la réunion des ministres des Affaires étrangères des pays de l’Union pour la Méditerranée, inauguré hier par les deux coprésidences de l’Union pour la Méditerranée représentées par Mme Federica Mogherini, la Haute Représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de Sécurité et M. Ayman Safadi, ministre jordanien des Affaires étrangères. Plusieurs autres ministres des Affaires étrangères sont également intervenus lors de la réunion ministérielle, dont le ministre espagnol Alfonso Dastis Quecedo.

Des représentants d’institutions multilatérales, des représentants gouvernementaux et d’organisations entrepreneuriales ainsi que des associations de jeunes et des experts issus de think tanks appartenant à divers pays ont pris part, hier après-midi et ce matin, aux séances du forum. Il nous faut souligner celle qui a été consacrée au débat The future starts now: Youth at the heart of the Mediterranean Agenda (L’avenir commence dès maintenant : les jeunes au cœur des programmes méditerranéens) et coorganisée par l’IEMed et le réseau EuroMeSCo. Cette activité a permis d’explorer les aspirations et les problèmes des jeunes méditerranéens ainsi que le renforcement de leur participation à la vie publique et de leur insertion dans le monde du travail dans le but d’éviter leur marginalisation voire, au pire, leur radicalisation. On y a aussi abordé la question de savoir comment renforcer la coopération et l’intégration régionales.

Débat sur les jeunes

Il est urgent de garantir la pleine insertion sociale et professionnelle des jeunes tant sur une rive de la Méditerranée que sur l’autre, a expliqué Senén Florensa, président exécutif de l’IEMed et président du comité de direction d’EuroMeSCo à l’ouverture du débat. Il a aussi déclaré que « Notre enjeu, c’est d’améliorer leur présent et de garantir un meilleur avenir pour tous ».

Notons que d’autres personnalités ont pris part au débat, à savoir : 

Jorge Borrego, vice-secrétaire général de l’UpM ; Maria Badia, secrétaire des Affaires étrangères et de l’Union européenne du Gouvernement catalan ; Hatem Atallah, directeur exécutif de la Fondation Anna Lindh ; Dalia Ghanem-Yazbeck, El Erian Fellow (Centre Carnegie pour le Moyen-Orient) ; Natalie Tocci, vice-directrice de l’Istituto Affari Internazionali ; et Claire Spencer, chercheuse principale du Programme du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord de Chatham House.

L’EuroMeSCo a été présent au forum, non seulement par l’organisation du débat évoqué, mais aussi à travers la participation d’une trentaine de chercheurs membres de ce réseau qui est une référence internationale en matière de suivi des programmes euro-méditerranéen et en matière d’idées et de recommandations utiles aux politiques euro-méditerranéennes.

Interviews

En marge du forum, Emmanuel Cohen-Hadria, responsable de la division des Politiques euro-méditerranéennes de l’IEMed, evalue en tant que directeur du Secrétariat EuroMeSCo la participation du réseau au IIe Forum régional de l’UpM et explique la façon dont l’EuroMeSCo contribue aux programmes institutionnels et à la politique euro-méditerranéenne. 

EuroMeSCo network role in the Euro-Mediterranean agenda and policies - Emmanuel Cohen-Hadria -

Aucun commentaire: