Translate

samedi 25 mars 2017

Renforcer l'indépendance des administrations électorales arabes: la Tunisie organise une rencontre régionale avec l’appui d’un projet européen

Reinforcing independence of Arab Electoral Management Bodies: Tunisia holds regional meeting with support of EU project

Dans le cadre du Programme Sud II, financé par l’UE, la Commission de Venise du Conseil de l'Europe a soutenu, conjointement avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et l’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections en Tunisie, l'organisation de la 2e Assemblée générale annuelle de l'Organisation des administrations électorales (EMB) arabophones qui s’est tenue à Tunis le mois dernier.

L'Assemblée, structurée autour d'un atelier sur le thème du "renforcement de l'indépendance des administrations électorales", a réuni environ 80 participants provenant de ministères, d'autorités électorales, d'institutions de défense des droits de l'homme et d'organisations internationales. L'atelier a permis aux EMBs des États arabes de se mettre en réseau, de partager leurs expériences et d'échanger sur les principes de l'indépendance des EMBs, les normes internationales et régionales ainsi que les meilleures pratiques pour garantir l'impartialité de ces administrations. Une partie importante des discussions a également été consacrée à l'identification des principaux défis à l'indépendance auxquels sont confrontées les administrations électorales arabes, dans le but d'encourager un soutien mutuel pour surmonter les obstacles à la tenue d’élections impartiales et transparentes.

Le programme conjoint de l’UE et le Conseil de l'Europe (CoE) "Vers une gouvernance démocratique renforcée dans le sud de la Méditerranée" (Programme Sud II), 2015-2017 - financé avec un budget de €7,4 M - vise à contribuer au renforcement de la gouvernance démocratique dans la région sud de la Méditerranée en soutenant le développement de nouveaux cadres constitutionnels et juridiques; à contribuer à la création et l'expansion d'un espace juridique commun entre l'Europe et la Méditerranée du Sud et à favoriser la coopération régionale dans le domaine des droits de l'homme, état de droit et la démocratie.

Les activités de coopération dans le cadre du Programme Sud II sont principalement dirigées vers le Maroc, la Tunisie et la Jordanie et sont ouvertes à d'autres pays du sud de la Méditerranée, à travers des activités régionales ou bilatérales ciblées. 

En savoir plus 

Site web du programme Sud II 
Suivre le programme Sud II sur Twitter

Aucun commentaire: