Translate

mardi 21 mars 2017

Des scientifiques euro-méditerranéens prépareront une première étude régionale sur l’impact du changement climatique et environnemental en Méditerranée

UfM Climate change

Plus de 50 représentants des gouvernements, des organisations internationales et de la communauté scientifique se réunissent aujourd’hui pour la première fois au siège de l’UpM afin de préparer le terrain pour la publication du premier rapport d’évaluation sur l’impact du changement climatique dans la région méditerranéenne.

La communauté scientifique internationale a souligné à plusieurs reprises que la région méditerranéenne était particulièrement vulnérable aux effets du réchauffement de la planète et de l’évolution de l’environnement. Afin de se préparer à l’amélioration des évaluations et à une synthèse globale des connaissances sur le changement climatique dans la région méditerranéenne, le Secrétariat de l’UpM collabore étroitement avec le réseau d’experts méditerranéens sur le changement climatique et environnemental (MedECC) qui rassemble plus de 200 scientifiques issus de plus de 20 pays euro-méditerranéens.

Plus concrètement, le MedECC a entamé les travaux sur le premier rapport d’évaluation exhaustif sur l’impact du changement climatique et environnemental dans le bassin méditerranéen. Le MedECC a défini les grandes lignes du rapport au cours d’une réunion fructueuse en octobre 2016, et il le présentera aujourd’hui aux gouvernements et aux organisations internationales afin de recevoir des commentaires et, le cas échéant, d’explorer de nouveaux domaines à traiter. Le rapport devrait être finalisé d’ici novembre 2018 et présenté à la 24e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP24).

La Déclaration ministérielle de l’UpM sur l’environnement et le changement climatique, adoptée à Athènes le 13 mai 2014, souligne clairement l’importance d’une évaluation de la vulnérabilité de la région en ce qui concerne le changement climatique. Le Secrétariat de l’UpM travaille donc avec les partenaires régionaux à l’émergence d’une initiative régionale visant à combler le fossé entre les connaissances scientifiques et les besoins des décideurs.

Pour en savoir plus

Aucun commentaire: