Translate

mardi 28 mars 2017

L'Algérie et son patrimoine à l'honneur dans un salon du sud de la France

Résultat de recherche d'images pour "Le SIPPA, Salon international des professionnels des patrimoines à Arles"

Le SIPPA, Salon international des professionnels des patrimoines à Arles (sud de la France) a pour vocation de toucher l’ensemble des professionnels du patrimoines, du bâti et mobilier, aux patrimoines naturel, culturel et immatériel. La 3ème édition du SIPPA, aura lieu du 22 au 24 mai 2017.

L’Algérie à l’honneur

Nombreuses sont les relations et les collaborations entre Arles et l’Algérie, en lien avec les sites de Djemila, de Tipasa et de la Casbah, inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Pour le site de la Casbah, il est prévu entre les deux villes, sur les plans culturel et patrimonial, que la coopération prenne la forme d’un projet de protocole d’accord, pour un accompagnement sur l’élaboration de son plan de gestion.

Le partenariat mis en œuvre avec l’Agence Nationale de Gestion des Réalisations des Grands Projets de la Culture (ARPC) pourra être étendu à l’Office National de Gestion et d’Exploitation des Biens Culturels (OGEBC), établissement public pilotant les projets culturels et patrimoniaux en Algérie.

Le SIPPA permettra ainsi de mettre en lumière ces relations et initiera de nouveaux échanges entre les acteurs de la culture et du patrimoine des deux pays. L’Algérie sera mise à l'honneur au sein du Salon lors de la soirée inaugurale, à travers une conférence carte blanche et par la présence d’un pavillon d’exposition de 40m².

SIPPA en lien avec Ideas City / Fondation LUMA

Nouveauté pour cette 3ème édition, le SIPPA prendra place au sein de la Grande Halle dans le Parc des Ateliers d’Arles. En effet, la Fondation LUMA accueillera le SIPPA, en lien avec Ideas City, forum d’innovation sociale organisé à la même période.

L’an dernier, plus de 400 visiteurs sont venus au SIPPA : entreprises (59%, dont 23 d’architectes), collectivités (16%), associations (7%), centres de formation ou de recherches (6%), étudiants (6%) et musées (5%).

Par Karl Demyttenaere -Source de l'article Ecomnewsmed

Aucun commentaire: