Translate

mardi 28 mars 2017

Environnement et climat en Méditerranée : les groupes de travail de l’UpM se sont rencontrés pour prendre des mesures contre le changement climatique et environnemental dans la région méditerranéenne

UfM working groups meeting

Près de 100 représentants de gouvernements, d’agences, de la société civile et du secteur privé ainsi que des experts sur l’environnement et le changement climatique se sont réunis à Barcelone la semaine dernière pour participer à la réunion du groupe de travail de l’UpM sur l’environnement et le changement climatique. 

Le but de ces réunions fut de faire avancer l’agenda régional sur l’environnement et le changement climatique pour les prochaines années et de soutenir tous les États membres de l’UpM dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris grâce à leurs contributions déterminées à l’échelle nationale.

La réunion a examiné les progrès réalisés dans la mise en œuvre de la déclaration ministérielle de l’UpM sur l’environnement et le changement climatique, adoptée en mai 2014 à Athènes. Les discussions ont portées sur les questions jugées prioritaires par la déclaration, soit la dépollution et la prévention de la pollution (incluant l’Initiative H2020 pour une mer Méditerranée plus propre), la consommation et la production durables, le changement climatique, ainsi que les zones marines protégées, l’avifaune, les éco-cités, la politique maritime/économie bleue intégrée et l’éducation pour un développement durable. Des initiatives émergentes, susceptibles d’être incorporées à l’agenda régional, ont également été étudiées.

En outre, la réunion a déterminé la voie à suivre pour l’agenda de l’UpM pour l’après 2020 et les actions à entreprendre pour affronter les nouveaux enjeux environnementaux et climatiques.

Dans la foulée, le groupe d’experts de l’UpM sur le changement climatique s’est réuni pour la cinquième fois afin de mettre en œuvre les recommandations contenues dans la déclaration ministérielle. Plus concrètement, le travail réalisé par ce groupe d’experts vise à soutenir tous les États membres de l’UpM dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris et à les préparer en vue de leurs contributions déterminées à l’échelle nationale.

Le 13 mars dernier, plus de 50 représentants de gouvernements, d’organisations internationales et de la communauté scientifique se sont rencontrés pour la première fois au siège de l’UpM, pour préparer le terrain en vue de la publication du tout premier rapport d’évaluation de l’impact du changement climatique dans la région méditerranéenne.

Pour en savoir plus

Aucun commentaire: