Translate

mardi 24 octobre 2017

La 21ème édition du PriMed, Festival de la Méditerranée en images - Marseille, 19 - 25 novembre 2017

Créé en 1994, le PriMed, Prix International du Documentaire et du Reportage Méditerranéen, est un festival qui s’adresse aux productions audiovisuelles – dans le domaine spécifique du documentaire et du reportage – traitant des problématiques de l’aire culturelle méditerranéenne au sens large, des côtes de l’Atlantique aux rives de la Mer Noire. 

Il est organisé par le CMCA (Centre Méditerranéen de la Communication Audiovisuelle) en collaboration avec France Télévisions, la Rai et l'ASBU. 

Le PriMed offre aussi l’occasion d’une rencontre annuelle entre professionnels de l’audiovisuel et contribue ainsi au dialogue et à la coopération entre tous les pays du bassin méditerranéen.

Le site du festival : www.primed.tv

Regardez ici la bande annonce du festival : https://vimeo.com/237743717

La sélection 2017 / Quelques chiffres...
  • 385 films reçus en provenance de 40 pays
  • 25 films sélectionnés en provenance de 11 pays
  • 12 films projetés pour la première fois en France
  • 12 films réalisés ou co-réalisés par des femmes
  • Près de 30 heures de projection gratuites
  • 12 séances en présence des réalisateurs
Les grands thèmes de la sélection

Le drame syrien

Que ce soit à travers la situation des civils en Syrie (“Syrie, Le cri étouffé” et “Un jour à Alep”) ou à travers celle des millions de personnes qui ont été contraintes de quitter le pays (“If I close my eyes”, “Né en Syrie”, “Kachach, Au-dessus de Zaatari”).

La crise migratoire

“Benvenuti” donne la parole aux habitants de l’île de Lampedusa, tandis que “Waste no.2 Wreck” explore son cimetière des bateaux. “Borderblob” dresse un état des lieux des frontières en crise. “La via d’uscita” propose des solutions pour accueillir les migrants en Italie. Enfin, “Bolingo. La forêt de l’amour” parle du drame de ces femmes africaines qui se retrouvent seules avec leurs enfants au Nord du Maroc en attendant de pouvoir rejoindre l’Europe.

La place des femmes

Des femmes mariées de force lorsqu’elles étaient enfants témoignent dans “Child Mother”. “Syrie, Le cri étouffé” lève le tabou des viols perpétrés en toute impunité dans les prisons syriennes. “A footnote in ballet history ?” raconte le parcours d’une danseuse étoile devenue porte-étendard et promotrice engagée de la culture égyptienne.

La danse, un marqueur social et politique

Dans “A footnote in ballet history ?”, l’histoire du ballet égyptien épouse celle du pays tout entier.

“Je danserai malgré tout !” impose la danse contemporaine comme instrument de lutte pour la liberté et l’indépendance en Tunisie. “Alalá (Joie)” fait du flamenco un vecteur d’expression pédagogique et d’intégration sociale dans un quartier sévillan.

Le travail, un patrimoine culturel et historique

“Mare nostro” dresse le portrait d’un village italien façonné par la pêche et le commerce maritime. “My mother the tobacco grower” se souvient du travail dans les champs de tabac grecs. “ Chant acier” immortalise l’activité du site sidérurgique de Fos-sur-Mer.

Et aussi : L’Histoire de l’Italie (“Les années de plomb, Un tragédie italienne” et “Nessuno ci può giudicare”), Alger accueillant les révolutionnaires du monde entier (“Alger, La Mecque des révolutionnaires (1962-1974)”), les enfants volés à l’époque du franquisme (“L’héritage de Franco, Les enfants volés d’Espagne”), les conséquences du conflit israélo-palestinien (“Né à Deir Yassin” et “Gaza Surf Club”), le service militaire en Turquie (“Attention !”) et l’exploration d’un quartier populaire de Cagliari (“Sant’Elia, Fragments d’un espace quotidien”).

Les événements de la 21ème édition

Prix du Public – Dimanche 19 novembre, 15h, Mucem

La 21ème édition du PriMed s’ouvre comme chaque année sur un après-midi spécial consacré au Prix du Public. Les 5 films de la catégorie “Court méditerranéen” sont proposés au vote des spectateurs du PriMed entre 15h et 17h. A l’issue des projections, le public pourra voter pour son court-métrage préféré grâce à des bulletins distribués à l’entrée de la salle. Le nom du réalisateur lauréat sera dévoilé lors de la Cérémonie de remise des prix, le vendredi 24 novembre à 17h00.

Près de 30 heures de projections gratuites !

Le PriMed offre au public marseillais 6 jours de projections avec entrée libre à la BMVR de l' Alcazar (51 cours Belsunce, 13001 Marseille) dans la limite des places disponibles.

Les réalisateurs des films sélectionnés sont invités à Marseille pour rencontrer le public à l’issue de la plupart des projections. Tous les films sont projetés en version originale et/ou sous-titrés en français. Samedi 25 novembre, en clôture du festival, les films primés sont de nouveau diffusés à l’Alcazar entre 11h et 14h.

Éducation à la citoyenneté Méditerranéenne

Le PriMed développe depuis plusieurs années un programme d’éducation à la citoyenneté méditerranéenne à travers l’image. 2 500 jeunes de Méditerranée vont prendre part au 21e PriMed à travers plusieurs actions.

Le PriMed accueille le tournage de l’émission “Carnets de Mediterraneo” – Vendredi 24 novembre, Villa Méditerranée

Le programme de France 3 Corse ViaStella installe ses caméras pour la deuxième année consécutive au PriMed. Une émission spéciale de 52 minutes sera tournée pendant le festival. Consacrée à la production de documentaires en Méditerranée, elle sera animée par Thierry PARDI, Rédacteur en chef de “Mediterraneo”. Seront invités à débattre Mathieu GUIDÈRE et deux réalisateurs méditerranéens.

Cérémonie de remise des Prix – Vendredi 24 novembre, 17h, Villa Méditerranée

Les réalisateurs des 25 films sélectionnés sont présents pour découvrir le palmarès complet du 21ème PriMed. Les Prix sont remis par les membres du jury, les représentants des collectivités, et les partenaires du festival. La cérémonie est présentée par Alexandra GALDON, journaliste à Provence Azur. L’animation musicale est assurée par Radio Babel.

Source de l'article RFI

Aucun commentaire: