Translate

mercredi 11 octobre 2017

Lancement d’un nouveau programme pour soutenir le secteur de la justice en Algérie

European Commission

Un nouveau programme financé par l’UE pour soutenir le secteur de la justice a été officiellement lancé en Algérie le 21 Septembre avec pour objectif majeur de contribuer au renforcement de l’Etat de droit et à la garantie d’une justice équitable et impartiale.

Le Programme d'appui au secteur de la justice en Algérie (PASJA) est principalement financé par l’UE à hauteur de 9 millions d’euros. L’Algérie et la France financent également ce programme, avec respectivement 1,1 million d’euros et 450 000 euros.

Le chef de le Délégation de l’UE en Algérie, M. John O'Rourke a affirmé que le PASJA est « un programme ambitieux qui vise à contribuer au renforcement de l’Etat de droit et à la garantie d’une justice équitable, impartiale et de qualité », en Algérie.

D’une durée de 34 mois, le PASJA repose sur trois grands axes à savoir l’indépendance de la justice et la modernisation du fonctionnement des juridictions, l’amélioration de l’accès au droit et à la justice, et enfin, l’appui institutionnel et le renforcement des capacités des acteurs de la justice. Il bénéficiera, à ce titre, à tous les acteurs du secteur, à savoir le ministère de la Justice, la Cour suprême, le Conseil supérieur de la magistrature, l'Ecole supérieure de la magistrature, les greffiers, les avocats, les notaires, les huissiers de justice, ainsi qu’aux acteurs de la société civile œuvrant dans le secteur de la Justice.

Le PASJA est le troisième programme d'appui au secteur de la justice soutenu par l'UE en Algérie, après Justice I et Justice II, indépendamment des diverses autres actions d'Euromed Justice et d'opérations de jumelage.

Pour en savoir plus
Délégation de l’UE en Algérie - Site internet

Also available in

Aucun commentaire: