Translate

mercredi 23 janvier 2013

Herman Van Rompuy : l'UE est une amie et un partenaire privilégié de la nouvelle Tunisie


Le Président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, a affirmé que l'UE était prête à accélérer le renforcement de ses relations avec la Tunisie, lors d'une conférence de presse à l'issue de son entretien avec le Premier ministre Hamadi Jebali à l’occasion de sa première visite en Tunisie.
 
« Suite à l'accord politique sur le partenariat privilégié conclu en novembre dernier et concrétisé par le nouveau plan d'action à l'occasion du Conseil d'association à Bruxelles, l'Union européenne est prête à progresser plus rapidement dans le renforcement de ses relations avec la Tunisie, par la mise en œuvre des objectifs du plan d'action que nous avons arrêté d'un commun accord », a déclaré Herman Van Rompuy mardi.
 
Sur le plan politique, le Président du Conseil européen encourage les autorités tunisiennes à aller de l’avant dans le processus de démocratisation, en particulier dans les domaines de l'indépendance de la justice, du renforcement du rôle de la société civile et du rôle des femmes, de l'indépendance des médias, de la consolidation de la démocratie et des libertés ainsi que de la réforme du secteur de la sécurité.
 
« Il est important que l'ensemble des acteurs de la transition – le gouvernement et sa majorité parlementaire, les partis politiques attachés aux principes démocratiques et les forces socio-économiques et la société civile – consentent tous les efforts nécessaires pour créer un climat de dialogue constructif et de respect mutuel. Préciser par voie de consensus les échéances à venir, en ce qui concerne l'approbation de la Constitution ainsi que les élections qui suivront, contribuerait grandement à faciliter le débat démocratique et à apaiser les tensions. Dans le but d’appuyer ce processus, j’ai offert au Premier ministre ainsi qu’au Président l’envoi d’une mission d’observation électorale de l’Union européenne, pour les prochaines élections législatives », a indiqué Herman Van Rompuy.
 
Sur le plan économique, l'Union européenne se tient résolument aux côtés du peuple tunisien durant cette phase de transition difficile. « Nous sommes conscients que les défis économiques et sociaux qui ont contribué au déclenchement de la révolution n'ont pas encore été résolus. L'Union européenne a accru de manière substantielle son aide financière à la Tunisie, aide qui est principalement consacrée à l'amélioration des performances économiques du pays et à la lutte contre la pauvreté. »
 
« En parallèle, l'Union européenne a proposé de négocier des accords – notamment sur le commerce, le ciel ouvert et l'harmonisation des normes techniques – qui concourront favorablement à relancer le développement économique tunisien et contribueront à attirer de nouveaux investissements étrangers », a-t-il ajouté.
 
Pour en savoir plus
Page web UE Neighbourhood Info Centre – Tunisie
 

Aucun commentaire: